Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Mer 4 Oct - 15:24


- Gabriel... Gabriel... GABRIEL !

- QUOI ?!

- Ne me parle pas sur ce ton, je te pris !


Je foudroyais du regard mon père adoptif qui soutenait mon regard noir, rempli de haine à son égard. Il inspira bruyamment cherchant à se calmer avant de me parler de nouveau. Je détourne rapidement les yeux, n'en pouvant déjà plus de sa présence dans la même pièce que la mienne. Je pose mécaniquement mes yeux sur mon cahier et je me remets à griffonner quelques paroles de chansons qui me passent à l'esprit, écrivant une future chanson que je pourrais chanter sur scène... Qui sait...

- Gabriel sais-tu où se trouve Edward ? Cela fait des heures que je le cherche en vain.

- Non !


Je l'entendant soupirer face à mon ton si hautain, ce qui me fait doucement sourire. Oui, je dois avouer que j'adore énerver mon père adoptif qui fait tout pour garder son calme absolu, après tout, il est prêtre, il doit garder son calme dans n'importe quelle circonstance.

- Très bien... Je commence à m'inquiéter, c'est la première fois qu'il s'absente aussi longtemps de la maison...

Je ne réponds rien, l'ignorant complètement. J'entends les pas de mon père adoptif qui s'éloigne de moi peu à peu. Je continue à écrire sur mon cahier au crayon de bois, effaçant de temps en temps quelque peu mots pour les remplacer par d'autres plus beaux, plus intenses. Je fredonne l'air de la chanson, cherchant mes mots. Mais plus le temps passe, plus mon esprit est ailleurs... Toutes les 5 minutes environ, je lève les yeux vers la pendule, elle se trouve juste à côté de la bibliothèque en bois dans le salon. J'aime le bruit qu'elle fait, je trouve cela apaisant et cela m'aide souvent à écrire mes chansons. Mais là je trouve son tic-tac très agaçant ! Je n'arrête pas d'effacer chaque mot que j'écris, je perds soudain toute inspiration. Je n'arrête pas de soupirer, levant de plus en plus les yeux vers la pendule. Je finis par me lever en trombe, grimpant les marches de l'escalier, rapidement, me dirigeant vers ma chambre pour me reposer un instant. Mais voilà que je m'arrête, mes yeux se posent naturellement sur la porte de chambre d'Edward. Mon père adoptif n'est pas la seule personne à s'inquiéter de son absence... Je l'étais également... On avait couché ensemble, il était parti le lendemain en courant et puis... Plus rien, nada ! Je me mords la lèvre inférieure me sentant soudainement quelque peu coupable... Je secoue machinalement ma tête. Non, mais franchement pourquoi je m'inquiète pour lui ? Il doit être sûrement en train de boire quelque part vu la descend qu'il avait à la fête. Je balance mon cahier sur mon bureau, puis me laisse tomber sur mon lit, laissant Morphée me rattraper en plein vol.

Je me réveille au bout de plusieurs heures la faim au ventre, je me lève sans réfléchir, regardant rapidement l'heure : minuit. Je sors de ma chambre, passant devant celle de mon chaton... Toujours vide... Je descends à la cuisine, je ne croise personne sur ma route. Edward n'est toujours pas rentré... Je secoue à nouveau ma tête machinalement essayant de l'oublier. J'entre dans la cuisine, puis je commence à me préparer un petit sandwich. Mais voilà que mes yeux n'arrêtent pas de regarder l'horloge présente dans la cuisine et à force de lever les yeux toutes les deux secondes de mon sandwich, je finis par me couper avec le couteau destiné à retirer la croûte de mon pain de mie. Je grimace et porte rapidement mon doigt coupé à la bouche. Je passe légèrement ma langue sur la blessure, goûtant à mon propre sang. Je balance le couteau dans l'évier et me dirige en trombe vers la porte d'entrer. J'attrape au passage ma veste en cuir noire et sors de la maison. Pourquoi faire ? Pour partir à la recherche de ce chaton qui s'est sans doute perdu quelque part dans cette ville de merde. Je commence ma recherche dans le quartier résidentiel, jetant des coups d'œil par-dessus les clôtures et à travers les fenêtres des maisons. Rien... Il n'est pas là, je me dirige d'un pas sûr vers le centre-ville que je fouille de fond en comble demandant à plusieurs passants s'ils l'ont vue. Mais toujours rien... Je continue ma route, me sentant de plus en plus inquiète. Mon esprit se met à s'imaginer les pires scénarios possibles... Avec tous ses Altérés qui ne maîtrisent pas leurs pouvoirs, peut-être que l'un d'entre eux lui avait fait du mal... Sans m'en rendre compte, je me mets à courir dans la ville. Mon cœur bat à cent à l'heure. Je me dirige vers la forêt et sans réfléchir je me mets à crier son nom :


- EDWARD !

Soudain, au bout de longues minutes de recherche intensive, je tombe sur lui. Nos regards se croisent quelques instants, mon souffle est court, j'ignore depuis combien de temps exactement, je cours à sa recherche. Je m'avance vers lui, avalant de travers ma salive. J'ai du mal à reprendre ma respiration, mon cœur bat tellement vite dans ma poitrine.

- Où étais-tu ? Cela fait des heures que je cours partout dans toute la ville à ta recherche !

Il y a une pointe de colère dans ma voix, mais pourquoi d'ailleurs ?... Je suis pourtant tellement contente de le voir devant moi, en vie... Mais où était-il ? Que fait-il dans cette forêt ? Tellement de questions qui tournent dans ma tête et qui font augmenter légèrement mon inquiétude à son égard.
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Jeu 5 Oct - 0:14


   
Gabriel & Edward // Ne disparais plus jamais
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

   




J'avais fuit. Lâchement. J'ai pris peur et j'ai fuis. Je suis resté un moment allongé dans ce parc. Puis j'ai repris mon chemin, j'ai erré sans but. Je voulais m'éloigner plus encore de Gab. Je suis allé chercher de l'alcool. J'en avais trop envie. Puis j'ai commis l'irréparable. J'ai couché avec une fille que je connaissais même pas. J'étais complètement perdu... Et au final... Putain j'arrête pas de penser à Gab. Alors j'ai fini par quitter la maison de cette jolie inconnue et j'ai fuis une nouvelle fois. J'ai atterri dans la forêt. Je me suis assis par terre, contre un arbre. Je plaque mon visage entre mes mains. Je me sens mal... Je suis tout décoiffé, je suis pâle à effrayer un fantôme.

Qu'est ce que j'ai fait... Gab... Freyja... Pourquoi ? Je tripote nerveusement le débardeur que je porte. Celui que Gab m'a prêté. Il est tout sale maintenant. Je me sens coupable... Pour tout. Je lâche un soupire. J'ai beau essayer d'oublier Gab, de le faire sortir de ma tête... J'y arrive pas. Et je comprends pas pourquoi. Parce que je m'en veux de lui avoir fait du mal en fuyant ? Non ce n'est pas que ça... Je le sens... Mais mes sentiments m'effrayent horriblement. Alors je préfère ne rien m'avouer à moi-même...

D'un coup je vois une ombre s'approcher de moi. Je lève la tête, inquiet de savoir qui c'est. Mais je suis trop faible pour me lever. Gabriel ? Il m'engueule. Il a l'air vraiment inquiet pour moi... Je baisse les yeux l'air coupable, regardant mes doigts qui jouent avec le tissu de mon débardeur. Enfin de son débardeur... Je dis simplement, l'air triste

- J'ai sali ton débardeur...

Je ne sais pas quoi lui dire. Je suis encore perdu et un peu à l'ouest. Mon regard fuit le sien. Je me sens idiot.

- Je suis désolé pour ce matin. J'ai l'impression de faire n'importe quoi.

Ça résume bien ce que je ressens en ce moment. Je comprends plus rien de ce qu'il se passe. Comme si je ne maîtrisais absolument plus la situation... Et je ne veux plus retourner chez le Père Warren. J'ai honte de ce que j'ai fait. Honte d'avoir couché avec son fils, et honte d'avoir disparu sans donné de nouvelles...


   
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Jeu 5 Oct - 18:34


Mon cœur bat à tout rompre dans ma poitrine, j'ai l'impression qu'il va exploser. J'ai vraiment du mal à reprendre ma respiration, il faudrait peut-être que je mette au sport, car vue à quel point je suis essoufflé. Mais je penserais à tout cela plus tard, pour l'instant mon intention est tournée vers Edward qui est assis en plein milieu des bois... Mais bordel qu'est-ce qui lui est arrivé ?! Plus j'essaye de trouver une explication, moins je comprends son comportement. De plus, je suis en colère contre lui, mais ce n'est pas méchant... C'est juste que j'étais tellement inquiet... Mais pourquoi ? Je ne me suis jamais préoccupé autant de mes conquêtes d'un soir... C'est ce qu'est Edward, n'est-ce pas ? Un simple amant d'une nuit avec qui j'aimerais recommencer... Enfin... Je ne sais pas, je me sens soudainement perdu, c'est comme ci ma tête et mon cœur n'était plus connecté... Comme si, ils parlaient chacun une langue différente... Je ne m'étais jamais sentie ainsi, surtout en étant sobre et pas défoncer par je ne sais quelle drogue. Edward Sparkle... Mais quel sort m'as-tu jeté ?...

Je le regard ou plutôt, je le détaille de la tête aux pieds, il est dans un sale état. Je vois qu'il a du mal à soutenir mon regard, il le fuit. Il tripote du bout des doigts le tee-shirt que je lui avais prêté à la fête. Il traîne donc dehors depuis cette fameuse nuit ?... Enfin, je devrais dire depuis ce réveil si brutal... Il a l'air triste... Je ne peux m'empêcher de mordre la lèvre inférieure, m'en voulant soudainement de lui avoir quelque peu crié dessus.


- J'ai sali ton débardeur...

- Quoi ?!...


Ma voix est faible, je ne suis pas sûr qu'il m'ait entendu, ces mots sont sortis tout seuls de ma bouche. Il s'en veut d'avoir sali mon débardeur ? Mais bordel qu'est-ce que j'en ai à foutre ? J'ai couru dans toute la ville pour te retrouver, à me faire du sang d'encre pour toi et toi, toi, tu... Tu t'en veux pour avoir sali un pauvre haut ? Sérieusement mec ! Je sers légèrement les poings, je sens la colère remonter, mais j'essaye de me calmer, car je sens qu'il me cache quelque chose... Il ne peut pas s'en vouloir et se cacher ainsi juste à cause d'un tee-shirt... Ce n'est pas possible !

- Je suis désolé pour ce matin. J'ai l'impression de faire n'importe quoi.

Un doux soupire s'échappe de ma bouche, je baisse les yeux et viens passer une main dans ma nuque, la massant légèrement. Je ne comprends vraiment pas de quoi il se sent désoler... D'avoir couché avec moi ? D'être partie en courant le lendemain ? De s'être caché dans les bois de la sorte ? Un mélange des trois ? Ma colère s'estompe, laissant place à une légère tristesse et à une grande incompréhension. Je me rapproche encore un peu de lui avant de m'accroupir devant lui. Doucement et timidement j'approche ma main droite de son visage, lui relevant très délicatement le menton pour le forcer à me regarder dans les yeux.

- Je crois qu'il est temps de rentrer Edward...

Ma voix est douce, calme et apaisante. Ma main quitte lentement son menton, mes gestes sont lents et délicats. J'ai l'impression de faire face à un animal sauvage que j'aurais peur d'effrayer. Je me relève doucement et tends une main vers Edward pour l'aider à se relever. Il a besoin d'aide et de douceur, pendant un moment j'ai l'impression de me voir dans une glace... Après la mort d'Andrew, complètement perdu et désespéré... Je me sens presque obligé de l'aider, je ne peux pas le laisser ainsi, je veux l'aider !

- Je t'en pris laisse moi t'aider...
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Ven 20 Oct - 11:22


   
Gabriel & Edward // Ne disparais plus jamais
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

   




Mon regard est fuyant. Je me trouve tellement stupide... J'ai la sensation de ne plus rien maîtriser. J'ai couché avec un homme et pas n'importe lequel... Le fils du prêtre qui m'héberge et qui m'a gracieusement offert un emploi. Je suis complètement perdu. À tel point que j'ai couché avec cette fille que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam. Pourquoi ? Certes elle est jolie tout ça... Mais il y avait autre chose. Est ce que je cherchais à prouver que j'étais hétéro ? Oui jai aimé ça c'était très agréable. Mais malgré moi j'avais autre chose en tête... Gabriel. Pourquoi hante-t-il mes pensées ? Pourquoi j'ai si peur de le regarder et en même temps si envie de revoir son sourire ? Pourquoi est-ce que je me sens coupable de ce que j'ai fait avec Freyja ?? Est-ce que je deviens fou ??

Je sens Gabriel se rapprocher de moi. Ses doigts effleurent mon menton et le soulève. Un frisson me parcoure le dos à ce contact, tandis que mon regard se pose dans le sien avec appréhension. Il est temps de rentrer ? Pourquoi se montre-t-il si doux ? Ça ne lui ressemble pas. Je veux dire il est si... rebelle, à s'en foutre de tout et de tout le monde. Il est plutôt rentre dedans que délicat de la sorte. Il se redresse et me tend la main. Il me demande de le laisser m'aider. Je suis juste complètement perdu. Je ne sais plus ce que je dois penser ou faire. Après quelques secondes d'hésitation, j'attrape sa main et me relève. Je suis dans un sale état.

- Je peux pas rentrer Gab... Le père Warren va pas comprendre pourquoi je n'étais pas là. Je n'ai pas vraiment envie de devoir m'expliquer ou quoi...

Je sens surement encore un peu l'alcool. Je suis pas beau à voir.

- Pourquoi tu veux m'aider ? Qu'est ce que t'en as à foutre de moi ?

Je ne suis pas agressif. J'ai le regard d'un chaton perdu et abandonné qui ne comprend pas pourquoi quelqu'un voudrait l'adopter alors que tout le monde l'a rejeté jusqu'à maintenant. C'est vrai quoi... Je suis rien pour lui. Encore moins pour Warren. Le père m'a accueilli car c'est son devoir au regard de Dieu. Mais qui se soucit réellement de moi ? Qui peut en avoir quelque chose à foutre d'Edward Sparkle, pauvre gars paumé qui a tué sa petite soeur ??


   
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Ven 20 Oct - 15:55


Pendant un instant, une fraction de seconde, le visage d'Edward laisse place à celui de Chloe. Je secoue discrètement la tête, passant une main sur mon visage, cherchant à chasser cette image de ma tête. Je commence à comprendre pourquoi je suis aussi gentil avec lui maintenant et pourquoi je me sens presque obligé de l'aider. Premièrement, il me fait penser à moi quand j'ai perdu Andrew... Deuxièmement, il me fait penser à Chloe, le jour où l'on c'est rencontrer. Bon, c'est vrai que la tristesse que nous avions tous les deux ressentie était beaucoup plus forte et beaucoup plus horrible à vivre, mais... Je sens que lui aussi porte un lourd fardeau sur son dos, quelque chose qu'il cache au plus profond de lui, un poids qu'il traîne au pied depuis bien trop longtemps... Alors c'est pour tout cela que je tends une main délicate vers lui, cherchant tout simplement à l'aider et à le faire revenir à la maison.

- Je peux pas rentrer Gab... Le père Warren va pas comprendre pourquoi je n'étais pas là. Je n'ai pas vraiment envie de devoir m'expliquer ou quoi...

- On l'emmerde le Padre ! Tu n'as pas à justifier ton absence auprès de lui ! Si tu veux, tu n'as qu'à dire tout simplement que c'est de ma faute, il ne te posera pas de question supplémentaire, je te le promets... Il sera bien trop occupé à me crier dessus... Mais t'inquiète, j'ai l'habitude.


Ca, c'est clair ! Dès que l'on prononce les mots : "c'est à cause de Gabriel" Mon père adoptif se met dans une colère noire et me fait un sermon pendant plus d'une heure, oubliant complètement tout ce qui lui entoure. Donc si cela peut aider Edward à éviter une conversation gênante avec le Padre et surtout lui donner envie de revenir à la maison, alors je suis prêt à me sacrifier pour lui.

- Pourquoi tu veux m'aider ? Qu'est ce que t'en as à foutre de moi ?

Il est vraiment trop craquant ainsi, son petit regard de chien battu me fait complètement fondre. Ça me donne envie de le prendre dans mes bras, mais... Le risque en faisant cela, c'est que mes lèvres viennent se perdre par inadvertance sur les siennes. Quoi ?... Ce n'est pas parce que je compatis à sa douleur et à sa tristesse, que je ne peu pas penser à le réconforter d'une... Certaines manières... Bon, ok, je calme...

- Pourquoi ? Parce que je t'aime bien ! Parce qu'on a passé une super bonne soirée ensemble ! Parce que tu es l'un des meilleurs coups de ma vie ! Parce que quand tu es là mon père, rentre ces griffes de dragons et deviens soudainement plus gentil avec moi ! Parce que tu me fais penser à moi quand il est m...

Je me tais soudainement, ne voulant surtout pas finir ma phrase. Je me suis laissé emporter par mes émotions, j'ai parlé, parlé sans m'arrêter, sans réfléchir une seule seconde, j'ai dit tout ce qui m'est passer par la tête, toute la vérité... Je me rends compte que j'ai le souffle court et le cœur qui bat à cent à l'heure, pourquoi ?... Je prends une grande inspiration, cherchant à calmer mes esprits.

- Si... Si tu ne veux vraiment pas rentrer à la maison, alors laisse moi t'emmener chez mon amie Chloe. Je suis sûr qu'elle pourra t'héberger. Tu peu ne pas dormir dehors et sans vouloir te vexer, je crois que tu as besoin d'une bonne douche.

J'essaye de lui sourire, espérant le faire sourire lui aussi. Je me rends compte soudainement que nos mains sont toujours liés entre elle, depuis que je l'ai aidé à se relever. Alors sans réfléchir, mon pouce vient caresser gentiment le dos de sa main. Ce contact me fait du bien, il réchauffe mon cœur doucement.Je suis vraiment en manque de contact physique, encore...
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Dim 22 Oct - 1:16


   
Gabriel & Edward // Ne disparais plus jamais
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

   




Il a une volonté de fer, une endurance à toute épreuve. J'aimerais être aussi fort que lui. Mais je suis plus faible que jamais. Je l'ai toujours été. J'ai jamais affronté mes problèmes. J'ai toujours fuit... Jusqu'à vouloir fuir cette vie pour de bon... Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai eu une deuxième chance. Mais y'a surement une raison... Ou du hasard ?

Il me dit que je peux dire au Père Warren que tout était de sa faute, qu'il a l'habitude de se faire engueuler. Mais je peux pas faire ça. Je le ferais jamais. Je suis un lâche, un fuyard, mais pas comme ça. J'ai toujours été quelqu'un d'honnête et je le resterai.

- Non je... Je ferai pas ça...

Je baisse un instant le regard. Je suis complètement perdu... Je lui demande alors ce qu'il en a à foutre de moi. Et il me répond de suite, sans réfléchir, ce qui me vient droit au cœur. Il m'aime bien... Et il parle de notre nuit. Ce point me provoque un frisson dans le dos. Je n'aime toujours pas cette partie de notre histoire... Alors mon regard fuit à nouveau, comme il sait si bien le faire. Il dit que je lui fais penser à lui... Mais il se stoppe dans sa phrase. Je remonte soudain mon regard dans le sien, intrigué, touché. Il a l'air tellement sincère. Il a l'air de vraiment tenir à moi. Mon cœur se serre... Ça me touche vraiment... Mais je ne sais pas trop quoi en penser, ni comment réagir...

Il me dit alors que je devrais au moins accepter de dormir chez son amie Chloe. Je n'ai qu'un vague souvenir d'elle, mais elle semblait un peu étrange. Mais sympa. Et surtout sans elle on serait surement au fond d'un fossé, complètement pétés... Elle a pris soin de nous. Elle a l'air de tenir à Gab... Alors pourquoi pas... Gabriel rajoute que j'ai besoin d'une douche ? Il m'adresse un sourire. Je sens qu'il veut briser la glace. C'est assez difficile pour moi après toutes ces émotions... J'affiche un léger sourire rieur. Je fais un effort pour lui. Et je dis avec ironie

- Je ne sais pas qui me fait le plus peur entre ton père et ton amie.

Je lâche ensuite un soupire. Je suis vraiment pas à l'aise... Mais si cette fille accepte de m'héberger... Alors c'est peut-être une bonne solution... J'avoue que je n'ai pas vraiment envie de dormir ici... D'ailleurs, je commence à sérieusement avoir froid dans ce débardeur. Surtout que je suis blessé. Il y avait quelque tâche de sang dessus d'ailleurs... Gabriel n'a pas du les voir vu le peu de lumière que l'on a. Et c'est tant mieux. Heureusement que Freyja a retiré mon haut assez rapidement pour me soigner... N'empêche que le débardeur de Gabriel est foutu...

Quoiqu'il en soit, je me sens faible et fatigué... Et je ne serais pas contre une douche et un lit.

- D'accord... J'irai chez ton amie.

On commencer à marcher un peu. Je me sens faible et titube un peu. Je prononce alors quelques mots que je n'osais pas dire jusqu'à maintenant

- Merci... Gab...


   
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Dim 22 Oct - 18:11


Je comprends qu'il ne souhaite pas rentrer à la maison, de faire face à mon père adoptif surtout, même moi, j'ai du mal à lui faire face. Alors c'est donc naturellement que je lui propose d'aller dormir chez ma meilleure amie Chloe. Bon, je sais que c'est mal de s'inviter chez les gens ainsi, mais là, c'est diffèrent, Chloe comprendra, j'en suis sûr. De plus, cela me rassurait de le savoir dans un vrai lit, de savoir qu'il a pris une bonne douche chaude et qu'il a mangé un bon repas avant de dormir. Pour les vêtements, je ne m'en fais pas, j'ai deux trois fringues qui traînent en permanence chez Chloe, juste au cas où, vous comprenez ? Au cas où mon père adoptif viendrait de me battre et que j'ai besoin d'un refuge pour la nuit... Au cas où je serais bourré au point où la seule chose à laquelle je pense, c'est la mort d'Andrew... Au cas où... J'aurais juste envie de passer la nuit chez elle, pour oublier ma vie merdique et ne penser qu'à elle, mon amie, ma sœur de cœur, mon âme sœur en quelque sorte. Si nous étions tous les deux hétéro, je me demande si nous serions tombés amoureux...

- Je ne sais pas qui me fait le plus peur entre ton père et ton amie.

- Je t'avoue qu'ils m'effrayent autant l'un que l'autre.
Lui dis-je en rigolant, avant d'ajouter : Ne t'en fais pas Chloe est une fille cool, elle ne te posera pas de question si tu n'as pas envie d'y répondre et elle ne mord pas les gens... Enfin du moins pas les mecs.

Je lui fais un petit clin d'œil en finissant ma phrase pour le rassurer, tout en lui souriant gentiment. Je pense que j'ai réussi à briser la glace, je le vois sourire et cela me fait chaud au cœur. Pour continuer à le rassurer encore un peu, je continue à caresser le dos de sa main avec mon pouce.

- D'accord... J'irai chez ton amie.

- Super !


J'affiche un énorme sourire sur mes lèvres, puis nous commençons à marcher côte à côte en direction de chez Chloe. Nos mains ne sont plus liées et un sentiment de manque commence à grandir peu à peu en moi... Je vois qu'il a un peu de mal à marcher et qu'il a froid aussi.

- Merci... Gab...

Je m'arrête surpris par son merci si soudain, il s'arrête lui aussi. Je le regarde en souriant, j'enlève ma veste, m'approche de lui doucement et lui met autour de ses épaules, je l'aide à enfiler ma veste pour qu'il ait moins froid.

- Tu te rappelle du soir où tu m'as trouvé presque ivre mort dans ma chambre, avec plein de blessure sur le corps ? J'étais tombé sur deux connards d'homophobes, ils m'avaient traité de tous les noms, on en finit aux mains comme tu le sais... Tu m'as aidé ce jour-là, c'est normal que je t'aide à mon tour aujourd'hui. On peu dire que nous quitte maintenant...


En disant tout cela, j'avais continué à l'aider à mettre ma veste, je fermais même la fermeture éclair de ma veste sur lui. Nous étions proches l'un de l'autre, peut-être trop... Alors que je fermais ma veste, mon regard croisa le sien, le silence se fit dans la forêt. À ce moment précis, j'aurais pu faire mon Gabriel, j'aurais pu l'embrasser, le coller contre un arbre et profiter ainsi de sa faiblesse pour combler ce manque qui vit dans mon cœur et dans mon corps. J'aurais pu, mais en approchant un peu mon visage du siens, je... Je ne sais pas trop, un moment de lucidité sûrement, j'ai juste soupiré, pris sa main dans la mienne, puis nous avons continué notre chemin sans rien dire de plus. Au bout de quelques minutes, nous arrivions devant la maison où se trouvait Chloe, je toqua à la porte et au moment où on l'ouvrit, ma main lâcha celle d'Edward. Par chance, c'est Chloe qui nous ouvrit et non ses grands-parents, je pris mon amie un court instant dans les bras, l'embrassant sur la joue au passage, avant de la regarder le plus sérieusement du monde dans les yeux.

- Chloe, j'ai besoin que tu me rendes un très grand service ! Tu veux bien héberger Edward cette nuit sans poser de questions ?
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   Dim 29 Oct - 11:33


   
Gabriel & Edward // Ne disparais plus jamais
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

   




J'ai l'impression que plus le temps passe, plus je ne contrôle absolument rien de ma vie. Je comprends plus rien de ce qu'il se passe. Je ne sais plus à qui je dois m'attacher ou non. Ces dernières années, j'ai eu l'habitude de ne m'attacher à personne... Depuis l'accident, l'idée d'aimer quelqu'un et de pouvoir le perdre m'effraye. Alors je n'ai personne. Pas d'amis. Même plus de famille. Encore moins d'amoureuse... Ou... Enfin bref. Je suis complètement paumé. Ce soir je... J'ai envie de faire confiance à Gabriel. De me laisser un peu aller. Je suis nerveux malgré moi. Être ainsi avec lui... J'ai les mains moites, et mon cœur ne bat pas normalement. Est ce que je frôle la crise cardiaque ? Il y a quelque chose de pas normal. Et c'est pire encore, quand il retire sa veste et la mets sur mes épaules. Je l'enfile avec son aide, fébrile.

Gabriel prend ensuite la parole et me parle du jour où je l'ai aidé suite à une bagarre. Il me confie enfin le motif de celle-ci. Des homophobes ? Merde... J'aurais aimé être là pour le défendre, pour l'aider... Je déteste qu'on s'en prenne à Gab. Encore plus pour ce qu'il est. Et pourtant... Je suis le premier à fuir. J'ai rien contre les homosexuels c'est juste que... Que je pensais pas... Enfin j'en sais rien. Je sais plus ce que je suis. Les mecs ne m'ont jamais attiré, ça n'a jamais été mon truc, j'ai toujours adoré les femmes. Alors pourquoi Gab me met dans cet état ?? Faut que j'arrête de me voiler la face. Mais j'ai du mal à comprendre ce qu'il se passe...

Je le regarde fermer la fermeture de sa veste, prendre soin de moi. Je me sens tout bizarre. Je sais plus quoi penser... J'ai bien sûr adoré nos ébats, avec Freyja. Mais... Je ne pouvais pas m'enlever Gabriel de la tête... Peut pas y avoir dix milles explications à ça pas vrai ? Pourquoi je me sens si mal à cette idée ?

Son regard remonte vers le mien. On est extrêmement proches. Mon cœur bat à cent à l'heure. Je sais pas si c'est à cause de mes sentiments, ou d'une peur quelconque... Mais... Oui j'ai peur à cet instant. Peur de ce que je ressens, de ne pas comprendre. Je le sens prêt à m'embrasser. Je ne bouge plus, comme tétanisé, le souffle court. Mais il soupire et renonce. Pourquoi ? Ça ne lui ressemble pas. Il profite toujours de chaque instant pour m'embrasser d'habitude... Il fait surement pareil avec beaucoup de gars d'ailleurs... Pourquoi je ressens une certaine douleur à cette idée ? Comme une pointe de... Jalousie ??

Gab attrape ma main, ce qui me surprend. Je ne dis rien. Je referme doucement ma main sur la sienne. Ça me rassure un peu étrangement. Je le suis, et nous voilà partis chez son amie. Je crois que c'est la soirée la plus bizarre de ma vie. En étant sobre en tout cas.

On arrive devant la porte de sa maison. Je suis pas vraiment à l'aise de m'imposer comme ça... Gab frappe et c'est Chloe qui ouvre.

- Chloe, j'ai besoin que tu me rendes un très grand service ! Tu veux bien héberger Edward cette nuit sans poser de questions ?

La jeune fille ricane.

- Sans poser de questions ? Tu me connais mieux que ça mon Gab ! Mais y'a aucun soucis.

Elle n'avait pas l'air de dormir. Ça me rassure déjà de pas la réveiller. Elle attrape soudain mon poignet et me tire à l'intérieur.

- Viens petit chaton. Tu vas prendre une bonne douche et manger un peu. Mais fais pas trop de bruit car mes grands parents dorment ! Gab... On se voit demain hein !




   
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)   

 

Ne disparait plus jamais... (P.V : Edward Sparkle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Coin détente ❀ :: Les Archives du Forum :: Rp Terminés-