Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 11 Sep - 12:01


- Gabriel revient tout de suite ici !

- Plutôt brûler en enfer !


Mes cris retentirent dans toute la maison, mon père adoptif quant à lui faisait de son mieux pour ne pas crier plus fort que moi, je sens qu'il se retient comme il peut. Voilà une bonne demi-heure que nous nous hurlons dessus, voilà une bonne demi-heure qu'il me fait la leçon sur le fait que je suis rentré tard hier soir et sur le fait que je me sois battue. Il faut dire que je ne pouvais pas lui cacher ce dernier point... J'ai un magnifique coquard au niveau de mon œil gauche et une belle coupure aux coins de mes lèvres. Je remercie d'ailleurs Edward, le petit chaton recueilli par mon père adoptif, de m'avoir soigné dans la nuit. Il faudrait aussi que je le remercie pour son étrange mixture que j'ai fini par boire. Je me suis réveillé vers six heures du matin avec un mal de tête incroyable et j'avais décidé de boire sa potion magique quitte à le vomir immédiatement après l'avoir avalé, espérant faire passer la douleur présente dans ma tête. Et en me réveillant définitivement vers quinze heures, je m'étais sentie plutôt bien. Je n'avais pas mal à la tête et j'arrivais à bouger chacun de mes membres sans trop souffrir. Bien sûr, le plus dur pour moi restait à venir : affronter mon père adoptif, en lui montrant mes jolies petites blessures. J'avais pensé un moment fuir par la fenêtre de ma chambre et revenir quand mes blessures auraient complètement disparu, mais... J'aurai sûrement été repéré à un moment ou un autre par un de ses stupides chrétiens de la ville, qui se serait précipité pour venir voir le prêtre de la ville et lui dire dans quel état j'étais. Et là ça aurait été encore pire... Donc c'est avec énormément de difficulté que j'étais sortie de ma chambre, que j'avais descendue les marches une à une et que j'avais fait face à mon père adoptif. Vous connaissez la suite... On, c'est engueuler et voilà maintenant que je cherche à fuir la conversation ou du moins y mettre un terme, car je sens mes ailes titiller douloureusement mon dos. Je les sens prêtes à sortir, à déchirer mon dos en deux dans un craquement abominable... Alors avant que cela ne se produise, je fonce vers la cuisine de la maison cherchant à fuir mon père adoptif.

J'ouvre violemment la porte de la cuisine, sentant mon père adoptif sur mes talons. Mon regard se fige soudainement en voyant Edward, j'en oublie presque, quelques secondes seulement, la voix du padre qui me crie dessus. Un léger sourire apparaît sur mon visage. J'entre complètement dans la cuisine l'air de rien et j'ouvre le frigo, cherchant quelque chose à boire. Je me retiens pour ne pas éclater de rire en entendant mon père adoptif rentrer à son tour dans la cuisine et entendre sa voix qui diminue radicalement en se trouvant face à Edward. Ce mec était vraiment un ange tombé du ciel, il arrivait à dompter le plus féroce des chrétiens et pour cela je le trouvais fascinant. J'attrape la bouteille de jus d'orange, ouvre le capuchon et bois quelques gorgées en me retournant pour faire face à mon paternel qui semble complètement désarmer face au petit chaton. Au bout deux longues minutes de silence où l'on aurait pu entendre une mouche voler, mon père adoptif soupire bruyamment et finit par dire, en cachant un tant soit peu sa colère :


- On reparle de ça plus tard Gabriel ! Pour le moment, j'ai une réunion important au conseil de la ville !

Je me contente de lui répondre d'un doux sourire sadique, ce qui a le don de l'énerver encore plus. Je l'entends grincer des dents, il se retourne pour quitter la pièce sous mon regard satisfait. Mais avant de quitter complètement la cuisine, il dit quelque chose qui me mit vraiment en colère.

- Au fait Gabriel, tu es privé de sortie jusqu'à nouvel ordre !

- Si tu crois que tes paroles vont m'empêcher de sortir !


Je vois mon père adoptif se retourner vers moi quelques instants un sourire aux lèvres... Je le regarde un peu surpris, pourquoi sourit-il ainsi ? Puis il se tourne vers Edward, toujours avec son affreux sourire.

- Monsieur Sparkle, je vous demanderai de bien vouloir surveiller mon fils et l'empêcher de quitter cette maison. Merci d'avance et bon courage avec lui.

- QUOI ?!


Je sens la colère m'envahir de nouveau, mais mon père adoptif ne prête pas attention à mes paroles et quitte la maison sans dire un mot de plus. Je repose violemment la bouteille de jus d'orange dans le frigo, claquant avec force la porte du frigo. Je me retiens pour ne pas exploser de colère. Nan, mais il croit vraiment que de me trouver une baby-sitter va m'empêcher de quitter cette baraque pour aller m'amuser avec mes potes ? D'ailleurs... J'ai une dette envers mon petit chaton d'amour qui est censé me surveiller. Ma colère s'estompe soudainement, je me tourne vers Edward et m'approche de lui tels un félin vers sa proie, un sourire aux lèvres.

- Au fait, je ne t'ai pas remercié correctement pour cette nuit.

Je me retrouve face à lui, nos corps sont à peine à quelques centimètres l'un de l'autre. J'ai un sourire qui va jusqu'aux oreilles. Je compte bien sortir ce soir et j'ai un plan pour ça !

- Ça ne te dirais pas qu'on oublie les paroles de ce vieux grincheux et qu'on aille s'amuser tout les deux...
Je me rapproche dangereusement de lui, cherchant le déstabilisé de nouveau. Dehors ?
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 11 Sep - 21:23


     
Gabriel & Edward // IL EST TEMPS DE FAIRE LA FÊTE !
⚜ NOW, TAKE ME HOME ⚜

     



Gabriel n'est toujours pas réveillé quand je me lève ce matin. C'est plutôt normal vu ce qu'il a subit la veille. Et je dois avouer que je suis plutôt content de ne pas avoir à le croiser après... Ce qu'il s'est passé hier soir... Ayant enfilé une chemise et un pantalon noir, je me suis rendu à l’Église très tôt, avant son ouverture, pour balayer et nettoyer un peu, afin d'accueillir les croyants comme il se doit. C'était ma tâche quotidienne, entre autres.

Mais j'étais distrait ce matin... Je ne faisais que de penser à hier soir... Déjà qu'en temps normal je suis maladroit, mais ce matin... C'était pire que tout ! J'ai reversé le seau d'eau pour commencer. Je l'ai vite rattrapé et j'ai épongé le plus possible. Soulagé d'avoir réparé ma bêtise, j'ai continué de nettoyer. Puis j'ai allumé quelques bougies comme nous le faisons chaque matin. Mon travail du matin étant terminé, je m’apprêtais à ranger le matériel. Mais soudain... Quelque chose me chatouillait le nez. Une odeur de brûler ? Merde ! Je tape rapidement mon épaule pour éteindre le feu qui commençait à la grignoter. Et merde ! J'ai réussi à vite l'arrêter. Me voilà avec un trou dans ma chemise, et une légère teinte marron/noire tout autour.

Je m'énerve un peu et range le matériel que j'ai utilisé avant d'entrer dans la maison. Je prends quelques provisions dans la cuisine et file les manger dans ma chambre. Je n'ai pas spécialement envie de croiser le Père Warren ce matin, et encore moins Gabriel.

Le soucis des maisons hyper croyantes comme celle-ci... C'est que y'a pas de télé. Encore moins dans ma chambre. Alors je regarde des vidéos sur Youtube sur mon téléphone, tout en grignotant mon petit déjeuner. La matinée passe assez lentement. Je pourrais sortir... Mais pour faire quoi ? Je n'en ai pas vraiment la motivation aujourd'hui... Je repense à hier soir... Et aussi à mon passé... Je broie du noir...

C'est en début d'après midi que j'entends le Père et le fils se disputer. Il a du voir les blessures de Gabriel... J'hésite un instant avant de descendre. Je n'ai pas envie de voir Gabriel... Mais en même temps... Je ressens toujours ce besoin de le protéger... Je bouge ma jambe nerveusement, subissant les cris du Père et de Gabriel. Eh merde. Je me lève d'un bon, puis sors de ma chambre et descends les escaliers calmement, comme si je n'étais au courant de rien. Généralement, ma simple présence suffit à calmer le Père qui souhaite garder une bonne image de lui-même.

Et c'est ce qu'il s'est passé. Je suis arrivé silencieusement dans la cuisine. Et le Père s'est calmé. Mais je me suis aussi fait avoir à mon propre jeu. Le Père Warren a privé Gabriel de sortie, et m'a confié la tâche de le retenir ici. Comme si j'allais réussir un tel exploit...

Le Père à peine parti, Gabriel essaye déjà de me dissuader de tenir se rôle. Il se rapproche de moi. Je sens des frissons parcourir mon dos. Je me sens mal. Tellement... Étrange...

Il me propose de le suivre dans ses sorties douteuses... D'un sens... Je n'ai pas vraiment envie de dire non, même si je suis pas très à l'aise. Ça me manque, de sortir, de me foutre en l'air, de boire... De me sentir libre... J'ai presque envie de rechuter... D'un autre... Le Père Warren me foutrait surement à la porte.

- J'ai pas vraiment envie de dire non. Mais je veux pas non plus que ton père me foute à la porte.

Faut dire que j'ai nul part où aller moi... Mais... Ça me manque de boire, d'oublier, de me laisser aller, de danser, de faire n'importe quoi... Juste le temps d'une soirée... Oublier cette vie de merde.


     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 11 Sep - 22:16


Je compte bien faire la fête ce soir, boire jusqu'à plus soif, fumer jusqu'à ce que poumons me crient d'arrêter et de goûter, je ne sais quelle drogue, pour laisser mon esprit respirer et oublier les tracas de la vie. Mais pour pouvoir sortir, il va falloir convaincre mon petit chaton et l'inviter par la même occasion. Je pourrais ainsi rembourser la dette que je lui dois, car j'ai l'impression qu'il ne fait que travailler à l'église. Je ne pense pas qu'il sorte, qu'il voit d'autres gens, je me demande même, sur le moment, si il a des amis. Il faudra que je lui pose tiens, mais pour le moment je dois le convaincre comme je peux de me laisser sortir et de sortir avec moi par la même occasion.

- J'ai pas vraiment envie de dire non. Mais je veux pas non plus que ton père me foute à la porte.

Oh, monsieur doute, il ne dit pas oui, mais pas non, non plus. Je vais le faire craquer moi, il va me dire oui dans les cinq minutes ! Je m'approche encore plus de lui, baisse légèrement la tête cherchant à me concentrer quelques instants. Puis relève la tête et lui fait le fameux regard du Chat Potté, je plonge mon regard dans les siens et fais une petite moue de la bouche. Je viens m'amuser avec les boutons de sa chemise en disant d'une petite voix presque triste.

- Oh allez dit oui... Je te promets que l'on sera rentré avant que mon père revienne.

Mon visage s'approche dangereusement du siens, mon nez vient toucher le siens, je peux clairement sentir son souffle sur mon visage et j'adore cela. Mes mains arrêtent de jouer avec les boutons de sa chemise, elles se posent doucement sur son torse et remontent lentement, très lentement, vers son cou ou elles viennent se placer. Oh oui, je l'avoue mes chers amis, je m'amuse énormément, je cherche vraiment à le déstabiliser et le faire dire oui ! Alors pour être sûr de l'achever, je viens lui dire dans un murmure, un doux murmure presque sensuel :

- Fait moi confiance... Je te promet que mon père ne saura jamais rien de notre petit sortie tous les deux...

Je finis par m'éloigner doucement de lui pour le laisser respirer un peu. Je sens bien que ma tactique le fait encore plus doué et que surtout, je le perturbe énormément avec mes petites techniques de drague. Je ne peux m'empêcher de sourire en le regardant, car même si je me suis éloigné de lui, mon regard est toujours plongé de le siens. Mais le voyant toujours un peu perturber par mes faits et gestes, je lui dis sur le ton de la rigolade pour détendre quelque peu l'atmosphère et surtout pour le détendre lui :

- En plus, je suis sûr que ça te ferais du bien de sortir un peu de cette prison que Dieu à créer.
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 11 Sep - 22:41


     
Gabriel & Edward // IL EST TEMPS DE FAIRE LA FÊTE !
⚜ NOW, TAKE ME HOME ⚜

     



Gabriel se rapproche de plus en plus de moi, et je n'ai pas le cœur à le repousser, bien que je sois horriblement mal à l'aise. Il me supplie. Son visage se rapproche du mien. Je frissonne en sentant son souffle chaud sur mon visage. Il promet qu'on sera rentrés à temps, que son père n'en saura rien. Je n'en suis pas vraiment sûr. Dur à croire quand on voit dans quel état il est rentré l'autre soir. Mais... Qu'est ce que j'ai à perdre ? Un toit ? A nouveau ? Je sens mon cœur défoncer ma poitrine. Pas parce que j'ai peur de perdre ma chambre ici. Mais à cause de l'effet que Gabriel me fait. Je comprends rien de ce qu'il se passe. Je me sens vraiment pas bien...

Il se recule doucement et j'ai l'impression de pouvoir respirer à nouveau. Je me détends doucement. Pourquoi j'ai envie de lui dire oui ? Pourquoi je ne le fuis pas ? Malgré tout je m'attache à lui comme... On s'attacherait à un petit frère ? Il n'a pourtant absolument rien en commun avec ma sœur...

Mais là, il marque un point. Il dit que ça me ferait du bien. Au moral oui. Au corps surement pas. Mais merde j'ai bien envie de m'évader... Je lâche un soupire.

- Ok.

Puis j'ajoute, sur le ton de la plaisanterie

- Mais si je me retrouve à la rue, ce sera ta faute !

Je ne sais pas vers quelle heure il veut sortir, ni exactement dans quel genre d'endroit il traine. Est ce qu'il y aura d'autres gens à part nous ? Quasiment sûr que oui. Comment je dois m'habiller ? J'ai rien. Je suis arrivé ici sans rien et le Prêtre m'a acheté quelques chemises et deux pantalons noirs, c'est tout. Et j'ai déjà cramé celle que je porte...

- Mais... J'ai rien à me mettre. A part des chemises et des pantalons noirs... Ça craint pas vrai ?

J'affiche un léger sourire amusé. Je commence à me détendre un peu. Aller. Cette soirée va me faire du bien. Je n'ai plus qu'à suivre Gabrielle et à lui faire confiance... Et en fait, ça me fait un peu peur.

En tout cas je n'ai pas un centime. Je peux pas m'acheter de fringue plus... au goût du jour. Je vais passer pour un nul. Déjà que je dois être bien plus vieux que la moyenne d'âge ! Je commence à me demander si je ne vais pas finir par regretter mon choix. Au pire je rentrerai sans Gab... Mais en même temps, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose... S'il recroise les types qui l'ont tabassé... Je serai là pour le défendre, voire pour le venger.


     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 11 Sep - 23:34


Mon regard ne quitte pas celui d'Edward, je le sens sur le point de craquer, je sens qu'il va me dire oui quand quelques secondes à peine. Je me retiens pour ne pas crier victoire trop vite, pour ne pas sautiller sur place en exprimant ma joie.

- Ok. Mais si je me retrouve à la rue, ce sera ta faute !

- Yes ! Tu es trop cool !

Je me jette littéralement dans les bras de mon petit chaton et viens déposer rapidement un baiser sur sa joue droite avant de le regarder de nouveau dans les yeux, un énorme sourire aux lèvres.

- Je te promets que mon père ne saura rien et puis au pire... Tu viendras dormir en douce dans mon lit.

Je termine ma phrase en lui faisant un clin d'œil. Je sens la joie m'envahir peu à peu, je sens que l'on va bien s'amuser tous les deux ce soir. Il est temps pour moi de lui retirer ce balai qu'il a dans le cul. J'imagine déjà la scène d'ici, on va aller danser et je vais trémousser mon corps près du siens jusqu'à ce qu'on ne fasse qu'un ! J'espère y croiser mes amis et membres de mon groupe de musique pour qu'ils puissent m'offrir à boire et me donner un peu de drogue. Je veux qu'Edward se lâche, je veux connaître ses limites, je veux le pousser à bout, je veux qu'il rentre dans mon univers, je veux lui montrer à quel point il est bon de s'amuser avec un autre homme.

- Mais... J'ai rien à me mettre. A part des chemises et des pantalons noirs... Ça craint pas vrai ?

- Humm...


Je me recule quelque peu de mon petit chaton et le regarde de la tête aux pieds, le regardant dans le moindre détail. Je m'approche de lui en remarquant que sa chemise a brûlé à un endroit. J'attrape ce bout de tissu brûlé du bout des doigts et le regarde plus près. Je ne peux alors pas m'empêcher de lui dire en étant à moitié sérieux :

- Comment tu t'es débrouillé pour brûler ta chemise ainsi ? Tu devrais faire attention à toi ! Je m'en voudrais beaucoup si mon petit chaton venait à se blesser.

De nouveau, je termine ma phrase avec un clin d'œil amical. Puis j'attrape la main de mon cher Edward et l'attire à l'étage en lui disant :

- Allez viens, je vais te prêter quelques-uns de mes fringues. Comme ça, tu pourras te fondre dans le décor.

Arrivé dans ma chambre, je lui lâche enfin la main et commence à fouiller dans mon placard. Bon, je ne peux pas lui donner des vêtements trop excentriques, il lui faut quelque chose de simple, mais pas trop quand même. Je finis par lui donner un pantalon noir, un tee-shirt blanc avec une tête-de-mort dessus et ma veste en cuir préfère noir.

- Tiens, je pense que ça t'ira comme un gant et si tu veux... Je peux t'aider à les enfiler...

Je rigole en disant cela, je ne veux pas trop qu'il me prenne au sérieux... Pour le moment... Je le laisse se changer ici ou bien dans sa chambre, me cherchant des fringues pour ce soir. Il faut aussi que je pense à me maquiller pour cacher mon coquard à l'œil et mes autres blessures présentes sur mon doux visage. Je trouve enfin de magnifiques vêtements à porter ce soir beaucoup moins simple que ceux que j'ai passés à Edward, d'ailleurs, je le sens non loin de moi. Il doit avoir enfin enfilé les vêtements que je lui ai choisis. Je me retourne vers lui, posant mes vêtements sur mon lit avant de m'approcher d'Edward. Je le regarde de la tête aux pieds, tournant autour de lui comme une abeille autour d'une fleur. Puis finit par dire d'un sourire satisfait :

- Tu es ma-gni-fi-que ! Ces vêtements te vont à merveille !

Je jette rapidement un coup d'œil à ma montre, il est déjà 18h. Et dire que je me suis levé il y a seulement trois heures et que j'ai passé au moins deux bonnes heures à me décider à descendre pour faire face à mon père. Je relève les yeux vers Edward et lui dit en souriant :

- On part vers 19h-19h30. Si tu as envie de grignoter un truc avant de partir, vas-y, moi, je vais essayer de camoufler ce vilain coquard à l'œil en attendant.

Je fais un nouveau bisou sur la joue de mon petit chaton, cela devient presque naturel. J'attrape mes vêtements et me dirige vers la salle de bains. J'y reste enfermé pendant une bonne heure avant d'en ressortir complètement habiller, maquiller et prêt à sortir faire la fête. Je me dirige vers la chambre d'Edward et toque deux fois. Il m'ouvre rapidement, je lui fais le plus beau des sourires et lui dit :

- Alors prêt à faire la fête comme jamais ?

Spoiler:
 
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Mer 13 Sep - 21:25


     
Gabriel & Edward // IL EST TEMPS DE FAIRE LA FÊTE !
⚜ NOW, TAKE ME HOME ⚜

     



Il se jette d'un coup dans mes bras. Je suis surpris, je me crispe. Son baiser sur ma joue fait encore l'effet d'une bombe. Je sens mes joues chauffer. C'est... Tellement étrange. Mais je dois me détendre, et profiter de cette soirée. J'ai rien à perdre de toute façon. J'ai déjà une vie de merde. Alors si je me retrouve encore à la rue, ce sera juste un coup du destin...

Gabriel ne cesse la drague et je finis par me dire que c'est peut-être simplement un personnage qu'il crée. Une façade. Peut-être qu'en réalité il ne me drague pas du tout. Je préfère me dire ça... Aller on se détend !

Je lui parle alors de mes fringues qui ne sont pas du tout faites pour paraitre décontracté et "cool" comme il dit. J'ai plutôt l'air d'un gros looser. Peut-être qu'il faudrait aussi revoir ma coupe. J'en sais rien. Ca fait si longtemps que je n'ai pas pris soin de mon apparence... Je fais le stricte minimum. D'ailleurs, Gab remarque la brûlure sur ma chemise. J'affiche un léger sourire, l'air amusé.

- J'ai toujours été assez maladroit.

Il me dit alors de le suivre, qu'il va me prêter des vêtements. Ola, si je me retrouve avec le même look que lui ça va faire bizarre. Je n'ai tellement pas l'habitude des vêtements excentriques. J'ai toujours porté des choses simples genre tee shirt jean. Pourquoi chercher plus loin ?

Je le suis jusqu'à sa chambre. Il me prête alors un espèce de marcel tête de mort et un pantalon noir. C'est assez joli même si ça ne me ressemble absolument pas. Il me fait encore une "blague drague" et se met à rire. Je ris un peu, tout de même gêné. Puis je commence à me déshabiller. Je reste dans sa chambre. Je ne veux pas non plus jouer le pudique à fond. Il m'a déjà vu en caleçon de toute manière. Alors je retire mes vêtements et enfile les siens. Ca fait... Bizarre. Quand Gabriel se retourne, ça a l'air de beaucoup lui plaire. J'ignore pourquoi, mais ça me fait plaisir.

Gabriel s'en va après m'avoir offert un nouveau baiser qui me fait toujours autant d'effet. Il part se maquiller. Quant à moi... Je vais essayer de me rendre un peu plus présentable aussi. Je reste dans la chambre de Gabriel et me regarde dans son miroir. Je passe ma main dans mes cheveux, peu satisfait. Je remarque alors un tube de gel sur sa table de chevet. Je prends le tube et en mets un peu au creux de mes mains. Je me coiffe comme je peux. Je trouve ça déjà mieux... J'espère que ça plaira à Gabriel. Mais... putain je m'en fous de son avis... Ou pas... Fait chier.

Gabriel étant long, je descends à la cuisine grignoter un petit truc. Je m'assois à la table et mange tranquillement en l'attendant, traînant sur mon téléphone. Puis je le vois arriver.

- Alors prêt à faire la fête comme jamais ?

Mon regard se lève sur lui et... Woua. Il est... Il a un super look. Je dois avouer que je l'admire.

- Super classe. Et ouaip, je suis prêt !

Je le suis jusque dehors. L'air est doux. Il fait super bon. Je ne sais pas du tout où il nous emmène. Mais je le suis. On verra bien !


     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Mer 13 Sep - 22:37


Je le dévore littéralement des yeux, cette tenue lui vas super bien et j'adore beaucoup le gel qu'il a mis dans ses cheveux. Je trouve que tout cela le rajeunit et je dois avouer qu'il me donne encore plus envie de... Mais l'heure n'est pas encore venue, pas encore... Alors pour retenir mon envie naissance, je me mords la lèvre inférieure en le regardant et en pensant à tous les plaisirs que je pourrais bientôt lui faire découvrir. Bientôt, il sera une nouvelle proie que je pourrais afficher à mon tableau de chasse !

- Super classe. Et ouaip, je suis prêt !

- Merci pour le compliment.


Je lui adresse mon plus beau sourire, je suis content de lui plaire avec ma tenue légèrement plus excentrique que la sienne, je ne voulais pas le faire fuir avec mon style... De diva ?... Bref, mes tenues les plus excentriques, je les réserve pour la scène quand je chante à plein poumons. Edward et moi sortons de la maison, l'air est doux dehors. Nous marchons côte à côte, je m'amuse à marcher en étant très proche de lui pour que le dos de main puisse s'effleurer tout doucement, presque naturellement. J'ai décidé d'emmener mon chaton au Fun Palace, c'est un petit bâtiment ressemblant de près à un hangar. Le jour, c'est un endroit un peu glauque où les dealers font leurs petites affaires et le soir le bâtiment prend de la couleur et devient une sorte de discothèque pour jeunes ou la drogue et l'alcool coulent à flots. Un endroit que j'aime particulièrement de jour comme de nuit, je dois le dire. Alors que nous marchions tranquillement, je décide de faire la conversation avec mon petit chaton, afin de briser le silence.

- Dit moi tu aimes bien bosser avec mon père ?

Je dois avouer que je suis curieux, je me demande ce qu'il pense de mon père adoptif et de sa croyance profonde en Dieux. D'ailleurs est ce qu'Edward est croyant ? Je doute sur ce point-là, car si c'était le cas, il n'aurait pas accepté de sortir avec moi. D'ailleurs, pendant qu'il répond à ma question et que nous continuons à discuter un peu de tout et de rien, nous arrivons enfin au Fun Palace. On entend la musique résonner de l'extérieur, on voit même quelques lumières coloré sortir par les fenêtres brisées. On arrive devant la grande porte du vieil hangar où se tiennent deux hommes pleins de muscles. Ils sont là pour jouer les videurs de la fête, mais heureusement pour Edward, je connais bien des deux petits loups. Je m'approche d'eux en souriant, j'attrape la main d'un des mecs pour lui serrer naturellement la main avant de lui faire une accolade amicale.

- Gab ! On se demandait justement quand tu allais débarquer.

- Et bien, tu vois me voilà, prêt à faire la fête comme d'habitude !


Alors que je donne une accolade amicale au deuxième gros, je le sens se raidir en regardant Edward.

- C'est qui lui ?!

Je me retourne immédiatement vers mon petit chaton, je m'approche de lui direct, passe naturellement un bras autour de son épaule et l'attire contre moi. Je fais un clin d'œil à Edward, je veux le rassurer ainsi, puis je me retourne vers les deux videurs de la fête toujours en souriant.

- Il est avec moi les gars vous en fait pas.

- Ok Gab, on te fais confiance. Allez rentrer la fête vous attend !


C'est donc toujours un bras autour de son épaule que nous rentrons dans le bâtiment où la musique vient résonner directement dans mes oreilles. Mon sourire s'agrandi de plus en plus en entendant la musique et en voyant tous ces jeunes qui danses, qui boivent et qui font la fête comme jamais. Tout doucement, je retire mon bras de son épaule, pour mettre ma main dans la sienne. Je viens lui murmurer presque sensuellement à l'oreille :

- Reste près de moi...

Je le regarde dans les yeux avant d'ajouter, mais cette fois-ci en rigolant :

- Je ne voudrais pas te perdre.

J'attire immédiatement Edward vers le bar de la fête, si l'on peut appeler sa comme ça. Plusieurs bidons vident ou sont posés bêtement de vieilles planche en bois. Derrière ce bar improvisé, se trouve une femme d'une trentaine d'années avec un look punk, à première vue, on lui dirait 20 ans pas plus avec son visage d'ange, mais faite attention toutes les roses ont des épines. Nous arrivons difficilement à nous glisser jusqu'au bar, en attendant que la jeune barman nous remarque, je demande à mon chaton ce qu'il décide boire. A cause de la musique, je suis obliger d'approcher mes lèvres de son oreille pour qu'il m'entendre, pas que cela me déplaise au contraire.

- T'a une idée de ce que tu veux boire ?
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Dim 1 Oct - 22:10


     
Gabriel & Edward // IL EST TEMPS DE FAIRE LA FÊTE !
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     



On sort de la maison et on marche. Je suis assez gêné malgré tout, j'ai encore du mal à me détendre. Mais je sais que j'ai besoin de me défouler... Un peu comme je le faisais avant d'arriver ici. C'est surement une mauvaise idée de replonger, quand on voit où ça m'a mené... Mais merde je suis pas bien... J'ai besoin de me changer les idées.

Soudain Gabriel prend la parole, comme pour mettre fin à ce blanc entre nous. Il me demande si j'aime travailler pour son père.

- Bah, disons que je me sens utile. J'aime aider les gens, servir à quelque chose. Après c'est pas le job de mes rêves hein

Je ris un peu.

- Mais j'ai de la chance d'en être là. Même si je suis pas croyant, je me rends utile pour les gens.

Je me demande si Gabriel est croyant. Il a été élevé dans la religion mais vu son comportement... Je sais pas trop quoi penser.

Alors que l'on parle un peu, on finit par arriver là où Gabriel voulait nous emmener. Il y a des videurs à l'entrée. Mais Gab me fait entrer. Un habitué à ce que je vois ! En tout cas, il en profite pour se coller à moi. Je suis vraiment pas à l'aise. On entre dans cet endroit rempli de monde. La musique est super forte et Gab toujours collé à moi. Étrangement... Je commence à me détendre. Je laisse la musique écraser mes tympans, envahir mon esprit pour ne plus penser à rien... Et je suis Gabriel. Je suis content car même si je fais comme avant... Cette fois je ne suis pas seul. Gab est là. Et ça me rassure, étrangement.

Je sens la main de Gabriel quitter mon épaule pour récupérer ma propre main. J'entends doucement ce qu'il me murmure à l'oreille et je frissonne. Je tente de me laisser aller, d'entrer dans l'ambiance et d'oublier tout le reste. Le rire de Gab me détend. Je le suis. Il y a beaucoup de monde, je me fais bousculer mais ne réagis pas, serrant la main de Gabriel pour le suivre et me rassurer. On se faufile et on arrive au bar. Il me demande alors ce que je veux boire. Je cris presque pour qu'il m'entende malgré la musique.

- Vodka !

Je sais que j'ai un problème avec l'alcool... Mais tant pis. J'en ai tellement envie, tellement besoin... Je veux juste me vider la tête. Je pointe alors une bouteille de Vodka du doigt, en rigolant, mais sérieux tout à la fois :

- Je veux la bouteille !

Alors que la fille me donne ce que je veux, je paye avec les quelques pièces qui trainent dans ma poche. J'ouvre la bouteille et bois de longues gorgées. Putain ça m'avait manqué ! Je tends ensuite la bouteille à Gabriel pour partager ma beuverie avec lui, pour qu'il boive à son tour. Puis je me mets à rire en disant

- A la tienne !

Pendant que Gabriel boit, je commence à danser un peu. J'adore danser, et ça me fait un bien fou. Pour le moment je danse de façon assez discrète, bougeant sur le rythme de la musique. Soudain, une fille plutôt jeune, blondinette, et déjà bien bourrée, s'approche de moi en se trémoussant de façon... totalement exagérée !

- Hé bébé tu danses ?!

Elle attrape mon débardeur et danse, se colle à moi. Moi je ris de bon cœur et entre dans le jeu en dansant. Ce soir je me fous de tout. Je profite, et j'oublie tout le reste.


     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Lun 2 Oct - 18:29


Nous marchons côte à côte en direction de la petite fête, j'ai tellement hâte de pouvoir boire et de pouvoir me déhancher sur le dancefloor jusqu'à ce que je ne puisse plus tenir debout. Mais avant d'arriver là-bas nous devons marcher une bonne dizaine de minutes et ne voulant pas marcher dans le silence, je décide de poser une question à mon petit chaton. Je lui demande tout simplement si il aime bien bosser avec mon père adoptif.

- Bah, disons que je me sens utile. J'aime aider les gens, servir à quelque chose. Après c'est pas le job de mes rêves hein. Mais j'ai de la chance d'en être là. Même si je suis pas croyant, je me rends utile pour les gens.

Oh... Un bon point à noté, monsieur n'est pas croyant. Je n'aurais donc pas le convaincre que Dieu n'existe pas et que mon père adoptif passe sa journée à raconter des baratins à des stupides personnes qui croient tout et n'importe quoi. Et pour le reste de la réponse à ma question, je ne sais trop quoi y penser. Il aime aider les gens, rendre service... Hum... Sa tombe bien, je manque cruellement de contact de physiques, il pourrait bien m'aider à combler ce vide en me rendant service de nouveau... Je rigole mentalement, imaginant le regard surpris de mon petit chaton si je venais à lui faire une demande aussi directe et explicite.

Nous arrivons enfin à la petite fête, nous rentrons sans aucun problème, car je suis un habitué des lieux et je connais très bien les videurs. À peine rentré dans le hangar, je me dirige presque immédiatement vers le bar improvisé entraînant Edward par la même occasion. En attendant que la jeune barmaid nous remarque, je demande à mon invité de la soirée ce qu'il désire boire.


- Vodka !

- Excellent choix !
Lui dis-je en souriant et en criant presque à mon tour.

La barmaid nous remarque enfin et vient vers nous instantanément, un énorme sourire aux lèvres. Elle me fait immédiatement la bise et lance un clin d'œil à mon petit chaton, changeant presque aussitôt son doux sourire amical, en un sourire presque coquin, voire sensuel, en se mordant très légèrement la lèvre inférieure. Je lui fais vite comprendre avec un signe discret que le jeune et beau Edward était ma proie et qu'elle n'avait pas intérêt de poser un seul bout d'ongle sur sa douce peau. À peine avait elle vu mon geste qu'elle me sourit et me lança un regard presque de défis avant de nous demander enfin ce que nous souhaitons boire. Je fus surpris de voir mon chaton pointer la bouteille de vodka du doigt et de dire à la barmaid :


- Je veux la bouteille !

Sérieusement ? Toute une bouteille de vodka ? Ouah... J'ignorais que mon petit chaton buvait presque autant que moi. La jeune barmaid ne réfléchit pas un seul instant et lui donne la bouteille comme si elle lui donnait une simple bouteille d'eau. Edward paye la bouteille avant d'ouvrir cette dernière d'une seule main et boire de longue gorgée. Je suis presque en admiration devant lui, il a une sacrée descente dis donc. Une fois sa soif étanchée, il me tend la bouteille de vodka que j'attrape rapidement de la main droite.

- A la tienne !

Je rigole un peu avant de poser mes lèvres sur le goulot de la bouteille. Je bois quelques gorgées en regardant Edward qui commence à danser sur la piste de danse. Je ne peux m'empêcher de sourire en le regardant au loin sous toutes les coutures, mon regard se pose naturellement sur ses fesses qui me donnent cruellement envie de... Je bois rapidement une nouvelle gorgé de vodka qui vient me brûler la gorge aussitôt, avant de tourner la tête vers le bar où je remarque instantanément que la barmaid me fixe avec un sourire amusé sur les lèvres. Elle a dû remarquer mon regard lubrique sur Edward. Elle me fait signe de m'approcher, ce que je fais sans tarder.

- Tu attends quoi lui sauter dessus ? D'habitude, ils n'ont même pas le temps de boire une seule goutte d'alcool que tes lèvres sont déjà plaquées sur les leurs.

- J'ai envie de m'amuser aujourd'hui, de jouer au chat et à la souris si tu vois ce que je veux dire...

- Eh bien, moi si j'étais le chat, j'irais vite choper ma souris avant qu'un chat de gouttière me la vole.


Au même moment où elle prononce ces quelques mots, elle me montre du doigt quelque chose derrière mon dos. Je me retourne aussi sec, comprenant très bien ce que sous-entendait sa phrase. Je sens mon sang ne faire qu'un tour, quand je vois avec horreur une pimbêche blonde se déhancher horriblement contre mon chaton... MON CHATON ! Je sens la colère m'envahir peu à peu, je me retiens pour ne pas aller éclater la bouteille de vodka à moitié vide sur la tronche de cette pouf décoloré. Je n'attends pas plus longtemps pour me diriger vers eux, tenant fermement la bouteille de vodka d'une main. À peine arrivée à leur hauteur, j'attrape l'épaule de la blonde, la forçant à se retourner face à moi. Je la vois soudainement se faire toute petite en voyant mon regard froid, remplie de colère, voire meurtrier. Je tends la bouteille de vodka à Edward, sans lever une seule seconde les yeux vers ce dernier. Un sourire maléfique se dessine doucement sur mes lèvres, alors que je viens prononcer ces quelques mots à l'oreille de cette chose blonde :

- Je te conseille de déguerpir au plus vite ! Lui... Il m'appartient, alors remballe tes faux seins de blondasse et casse toi de ma vue, si tu ne veux pas que je t'arrache ta perruque !

- Pfff... De toute façon, je le trouvais trop moche !


Je regarde la jeune blonde s'éloigner de nous en titubant sur ses talons aiguilles, trouvant rapidement un nouveau mec à draguer. Je me retourne enfin vers Edward où je lui arrache presque la bouteille des mains pour boire une longue gorgée de vodka, cherchant à apaiser ma colère de la sorte. Alors que je bois cette gorgée, mes yeux se posent sur les lèvres, la joue, et même le cou de mon petit chaton, je ressens une envie irrésistible de poser mes lèvres sur chaque partie de son corps. Ça y est l'alcool et le manque cruel d'amour ou plutôt de contact de physique, se fait ressentir... Encore quelques gorgées de cet alcool et je me retrouve à plaquer Edward contre l'un des murs de ce hangar miteux en l'embrassant fougueusement... Ok l'idée de lui tourner autour gentiment est en train de tomber à l'eau... Et puis merde ! J'ai envie de m'amuser et en plus, il me plaît énormément physiquement, pourquoi attendre ? Après tout, je ne suis pas là pour lui faire la cour comme un prince charmant, non ! Je suis là pour prendre du plaisir par tous les moyens qui soit ! Alors, je décide de passer à l'action... Doucement, mais sûrement...

J'approche doucement mes lèvres de son oreille gauche pour lui murmurer quelques mots de façon sensuelle :


- Désolé de m'être énervé ainsi, mais... Je ne supportais pas l'idée qu'elle danse aussi près de toi...

Je me rapproche discrètement de lui, collant presque nos corps l'un contre l'autre. Je me mets à le regarder droit dans les yeux, passant rapidement une main sur sa joue, puis sur menton et enfin, je passe délicatement mon pouce sur ses douces lèvres que je meurt d'envie d'y goûter.

- Tu préfères danser avec elle ou... Avec moi ?...

Malgré la forte musique, j'arrive à prononcer ces quelques mots de façon douce, calme et sensuels. Des mots que seul lui puisse entendre. Nous sommes extrêmement proches l'un de l'autre, ma main tenant la bouteille de vodka se rapproche de la sienne comme l'incitant à boire encore un peu plus avant de le faire mien...
acidbrain


bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Mar 3 Oct - 1:12


     
Gabriel & Edward // IL EST TEMPS DE FAIRE LA FÊTE !
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     



Je commence à me détendre et à m'amuser en dansant avec cette fille que je ne connais absolument pas. Je sens l'alcool chauffer dans ma gorge, dans mes veines. Putain ça fait du bien. Trop longtemps que je n'avais pas ressenti cette sensation. Je danse, je me laisse aller, et rigole de bon cœur.

Mais soudain, quelqu'un attrape la fille pour la stopper. C'est Gab. J'arrête de danser et regarde la scène sans réagir. Je sais pas ce qu'il lui murmure à l'oreille, mais il a pas l'air content. De quoi il se mêle ? Je suis un peu en colère mais je le laisse faire tout en l'observant. Je récupère la bouteille qu'il me tend sans broncher, et en profite pour boire de longues gorgées à nouveau. Ma tête commence à tourner, comme si je quittais cette planète pour une autre. J'adore cette sensation. Je déteste cette foutue planète. Alors j'adore décoller. L'odeur de l'alcool me plait énormément.

Soudain, je sens Gabriel se rapprocher de moi. Je sens ses lèvres près de mon oreille, son souffle chaud. Par réflexe, je lui tends la bouteille de Vodka presque violemment, la plaquant contre son corps si près du mien. J'aime sa chaleur, j'aime ses doigts qui caressent mon visage et me laisse faire un instant. Etait-il... jaloux ? Jaloux de quoi ? Je lui appartiens pas. J'ai rien en commun avec lui d'ailleurs ! Je l'aime bien certes mais... Pas comme ça ! L'alcool coule à flot dans mes veines et je sens mes émotions m'emporter. Je commence à chauffer, à m'énerver de le sentir si près de moi. Je suis pas gay bordel quand va-t-il le comprendre ?!

- Tu préfères danser avec elle ou... Avec moi ?...


Il me tend la bouteille. Mais je le repousse un peu violemment, et me laisse aller dans mon explosion d'émotions. Je deviens violent et lui crie

- Me touche pas !

Je lui arrache la bouteille des mains et en bois de longues gorgées avant qu'elle ne m'échappe des mains, s'explosant par terre. Des gens gueulent autour de moi mais je les entends à peine. Je sais même pas ce que je fais ni où je suis. J'entends la musique tambouriner mes oreilles et l'alcool chauffer mon corps. Soudain, j'attrape violemment Gabriel par le col et le plaque contre le mur de cet espèce de grand garage lugubre. Les lumières multicolores peignent élégamment le visage de mon ange déchu. Dans mon excès de violence, je me plaque à mon tour contre Gabriel et dévore ses lèvres sauvagement mais aussi sensuellement. Je ne réfléchis plus à rien. Je réagis par pulsion. Et putain ça me plait.

Je prolonge mon baiser sans aucune délicatesse, laissant mes mains se balader sur le ventre de Gab, puis sur sa poitrine, tirant un peu plus encore sur son haut, comme pour le coller plus encore à moi. J'ai envie de le dévorer. Je me laisse aller comme jamais. Je ne suis plus maître de mon esprit. Mais mon corps se déchaîne, collé à celui de mon voisin de chambre.



     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   Mar 3 Oct - 15:28


Je suis si proche de lui, mais encore si loin. J'ai envie de plus... De tellement plus... Je veux coller mes lèvres sur les siennes, passer mes mains dans sa nuque, dans son dos, sur ses fesses et puis sur son... Je sens l'alcool qui tourne dans ma tête, qui me fait oublier tous mes problèmes tout doucement, qui m'aide à m'échapper quelques instants de cet enfer qu'est la vie. Je n'entends presque plus la musique, je suis tellement concentré sur Edward, j'ai l'impression de ne voir plus que lui dans le hangar. Je sens son souffle sur mon visage, il empeste la vodka... Mais je dois dire que j'adore cette odeur, cela me donne encore plus envie de goûter ses lèvres espérant qu'elles aient le goût d'alcool. J'ignore à quoi pense mon petit chaton perdu face à mes paroles remplies de sous-entendu discret, j'ai juste envie qu'il boive un peu plus, qu'il plonge dans mes délires, qu'il se laisse peu à peu aller avant de le faire mien...

- Me touche pas !

Edward me repousse violemment, je ne peux retenir un grognement qui s'échappe de ma bouche, tels un chat en colère qui voit ça sourie s'échapper entre ses pattes. Il attrape la bouteille de mes mains et se met à boire rapidement de longue gorgée. Mais à peine a-t-il bue ces quelque gorgé que la bouteille semble lui échapper des mains. Soudain, ma colère s'estompe net et laisse place à une légère tristesse. Snif, une si bonne bouteille de vodka... Il restait au moins une bonne dizaine de gorger à boire. J'entends à peine les gens qui gueulent sur nous... Ou bien, c'est sur Edward... Bref, les gens n'ont pas l'air d'apprécier ce qui vient de se passer, moi le premier. Brusquement, tout change, Edward me plaque contre l'un des murs du hangar. Est-il en colère contre moi pour avoir essayé de le draguer maladroitement ? Je n'en sais rien... Je me sens perdu... Tout va tellement vite, que je n'ai pas vraiment le temps de réfléchir... À peine après m'avoir plaqué contre ce mur, ses lèvres viennent se sceller contre les miennes pour un baiser aussi sauvage que sensuel. Mon esprit cesse immédiatement de réfléchir pour laisser place au plaisir et à mon instinct animal... Immédiatement, une de mes mains se place sur sa nuque, approfondissant un peu plus ce baiser, l'autre main vient se faufiler sous son tee-shirt venant caressé et découvrir chaque parcelle de sa peau.

Peu à peu, je sens que mon esprit m'abandonne complètement, c'est comme si il n'y avait plus que lui... Plus rien ne compte, plus rien n'avait d'importance à mes yeux... Je me laisse aller dans ses bras et contre ses lèvres enivrantes... Adieu monde cruel et bonjour à la luxure...
acidbrain


RP TERMINER


bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)   

 

Il est temps de faire la fête ! (P.V : Edward Sparkle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» il est temps de faire croire en la magie [terminer]
» Il est temps de faire parler de soi.
» Première missions sans Sensei, il est temps de faire nos preuves.
» C'est le temps de faire un récapitulatif de nos vies respectives je crois... :: Béaden
» Le savoir-faire rural le plus badass de tous les temps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Coin détente ❀ :: Les Archives du Forum :: Rp Terminés-