Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 Est-il temps de passer aux aveux ? [P.V : Emily Dash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Est-il temps de passer aux aveux ? [P.V : Emily Dash]   Jeu 4 Jan - 1:35

"Un coeur qui a cessé de battre
peut-il encore se briser ?"

Quelle heure est-il ? Surement deux ou bien trois heures du matin à première vue. Il fait nuit noire dehors et la plupart des gens dorment déjà à point fermer. Moi ? Je suis là, dans ce poste de police, juste derrière les barreaux. Je suis assis sur ce banc miteux depuis plus d'une heure, observant du coin de l’œil l'homme se trouvant dans la cellule voisine à la mienne. D'ailleurs, ce dernier me fusille du regard, il est debout, tenant fermement les barreaux de sa cellule dès deux mains. Il y a encore quelques minutes, il me hurlait dessus, m'injuriant de tous les noms possibles. Mais depuis qu'un policier la menacer, l'homme c'était calmer et se contente maintenant de me fusiller du regard. Enfin... Qu'est-ce que je m'ennuie ici, je déteste cet endroit, sauf quand je suis avec ma meilleure amie pour la vie : Chloe. On a toujours d'énorme fou rire ici, et même en étant dans des cellules éloignées, on arrive toujours à s'amuser et rigoler ensemble. C'est fou comment cette fille est incroyable, ces genres le rayon de soleil de ma vie. La voire sourire me rend tout simplement heureux... Bon, maintenant il y a aussi Edward qui me rend heureux, mais lui c'est plus compliquer, il fait tellement battre mon cœur que j'ai l'impression qu'il pourrait exploser à tout moment à cause d'un regard ou d'un simple sourire. En tout cas, je suis heureux de le connaître et de connaître aussi Chloe, je n'ai besoin de personne d'autre dans ma vie. Je pourrais partir au bout du monde avec eux deux cela suffirait à mon bonheur. Certaine disent qu'il est difficile de choisir entre sa famille et ses amis, pour moi le choix est simple, je n'ai pas de parent et le padre est un vrai cinglé avec moi, alors je préfère me trouver loin de lui.

Bon, ce n'est pas tout ça, mais j'ai envie de m'amuser un peu. Je me lève enfin de mon banc, regardant tout autour de moi en sifflotant tout en me rhabillant correctement. Je m'approche ensuite de mon voisin de cellule, en l'évitant du regard, puis une fois que je suis suffisamment proche de lui, je viens caresser le dos de sa main du bout des doigts, tout en lui faisant un clin d’œil et en me mordant les lèvres de façon sexy.

- JE VAIS TE TUER ESPÈCE DE....

- C'EST PAS BIENTÔT FINI !


La policière qui est de garde cette nuit se lève brutalement de son siège pour s'approcher de nous deux. Moi, je joue l'innocent face à elle, ce qui est plutôt facile quand on a un véritable fauve sauvage dans la cage voisine.

- Je ne veux plus entendre de cris de toute la nuit EST CE QUE C'EST COMPRIS ?!

Soudain, la porte du poste de police s'ouvre, une policière entre. Je la regarde à peine, je suis bien trop occupé à envoyer de faux baiser à mon voisin de cellule histoire de l'enrager un peu plus. La première policière s'approche de sa collègue.

- Enfin, tu es là, la ronde, c'est bien passer ? Pas eut de soucis ? Si cela ne te dérange pas, j'aimerais que tu interroges l'un de ces deux gugusses de service là-bas. James les a arrêté tout à l'heure, ils étaient en train de se battre comme des chiffonniers, et devine quoi ils avaient tous les deux de la drogue sur eux. Alors si tu peu réussir à faire parler l'un deux, peut être qu'on arrivera enfin à coincer leurs dealers ou au moins à savoir si ils se battaient à cause de la drogue ou non.

Les policières ne l'avaient sans doute pas remarqué, mais je me suis rapproché des barreaux de ma cellule, histoire de tendre l'oreille et de savoir de quoi elles discutent toutes les deux. Malheureusement, je n'ai pas entendu grand chose, les deux femmes sont trop loin de moi et semble chuchoter exprès entre elle pour ne pas qu'on les entendent. Enfin, qu'importe moi, je veux juste me casser d'ici au plus vite.
© 2981 12289 0


bienvenue à Covington
Emily Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Est-il temps de passer aux aveux ? [P.V : Emily Dash]   Mar 6 Fév - 22:43


   
Est-il temps de passer
aux aveux ?
« Avec Gabriel Dash »


   

   
Mon cœur va lâcher



J'ai fait ma ronde de nuit avec mon coéquipier. Rien d'anormal. Une nuit calme à en crever d'ennui mais au moins, rien qui ne puisse mettre en danger la ville, c'est à dire mon Gabriel. Alors tant mieux.

Je retourne au poste. Je dois prendre la relève. Je sens que je vais encore m'ennuyer à mourir, assise sur ma chaise à surveiller les potentiels prisonniers. J'étais loin d'imaginer ce qui allait arriver. Je pousse la porte machinalement pour retrouver ma collègue. Elle semble soulagée que je sois là et me demande si tout s'est bien passé, puis enchaîne en me parlant de deux personnes qui viennent d'être enfermées. Je tourne mon visage vers les cellule et découvre... Gabriel ! Mon coeur fait un bon dans ma poitrine. Ce qui me choque le plus n'est pas de le voir derrière les barreaux (on fait tous des conneries à son âge) c'est d'être si proche de lui... Je sens mon cœur s'accélérer et mes mains devenir moite. Ma collègue me dit que je dois les interroger. J’acquiesce d'un geste de la tête et elle s'en va.

Je me retrouve là, seule avec mon fils et un autre homme qui semble vouloir faire du mal à Gabriel. Qu'il essaye... Je suis prête à tout pour protéger mon fils. Je ne serai absolument pas subjective. J'hésite un instant. Je m'approche de la cellule dans laquelle se trouve Gabriel. J'adopte un masque froid cachant mes émotions. Mais à l'intérieur de moi, c'est tout autre chose... Je ne l'ai jamais vu de si près et surtout, je ne lui ai jamais adressé la parole.

- Nous allons commencer.

Je récupère les clés sur le bureau et ouvre sa cellule. Il m'est déjà arrivée plusieurs fois d'interroger des prisonniers seule. Plusieurs ont tenté de m’échapper, mais je suis plus forte et plus maline qu'ils ne le pensent.

Mais mon fils semble plus malin que ça. Il me suit sans un mot. Je l'emmène dans la toute petite pièce derrière le bureau pour l'interroger sans que l'autre prisonnier l'entende. Je m'assois et invite Gabriel à en faire autant, de l'autre côté de la petite table. Il y a un calepin et un stylo sur cette table, pour que je puisse prendre des notes. Je lève mon regard vers mon fils. Je me sens tellement... Bizarre... Je vais lui parler, enfin, et ce sera pour l'interroger...

- On a trouvé de la drogue sur toi. Si tu nous dis à qui tu l'as acheté, on peut te libérer sur le champ. Autrement, tu risques une peine de prison, tu le sais, j'imagine ?

Je tente de rester professionnelle et objective, bien que ce soit extrêmement difficile. Le tutoiement est fréquent chez nous, avec les jeunes. On essaye de se montrer "amicaux" afin qu'ils se sentent en confiance... Je ferai tout pour le sortir de là. Et s'il dénonce son dealer, je ferai tout pour le protéger de celui-ci. Ne t'inquiète pas mon fils, je suis là, il ne t'arrivera rien...


   
BY .SOULMATES


 
 

Est-il temps de passer aux aveux ? [P.V : Emily Dash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» °200 questions pour tuer le temps°
» Il est temps de répondre aux questions [PV Emily Hoffman]
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» - Me laisserais-tu .. passer du temps avec toi ? -
» Peut-on se passer de la farine de blé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Covington ❀ :: Le centre-ville :: Le poste de police-