Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 14:18


     
Gabriel & Edward // Je ne suis plus maître de moi-même
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     




Alors qu'on est complètement ivres, à s'embrasser comme jamais, une fille qui a l'air d’avoir l'âge de Gabriel l’interpelle.

- Désolée de te couper dans tes cochonneries, mais puisque tu m'as pas invité, je l'ai fait moi-même ! Et me voilà ! Oula... T'as pas l'air frais toi... La vache vous empestez la vodka. Et ton copain tient à peine debout.


Elle lâche un soupire. Je me demande qui elle est mais j'ai pas les idées assez claires pour y réfléchir d'avantage.

- Aller venez je vous ramène chez le padre. Parce que vous allez pas tenir longtemps comme ça. J'tiens pas à ce que vous vous fassiez violer dans un coin. Aller !! On me suit !


Moi je comprends rien. Alors quand je vois Gab la suivre, je le suis à mon tour. C'est vrai que  je titube un peu. Mais je suis pas si bourré que ça si ? J'en sais rien. J'ai un peu la nausée. Elle nous fait monter dans une espèce de camionnette et prend le volant. Elle nous ramène devant la maison du Père Warren. Plus le temps passe plus cette maison me parait froide et lugubre. Elle nous dit de descendre et baisse sa vitre pour nous dire

- J'serais bien restée mais les délires entre mecs, c'est pas mon truc. Amuse-toi bien mon Gab.

Elle rigole et lui envoie un baiser avant de redémarrer en trombe. Trop bizarre cette fille. Passons. Je suis Gab à l'intérieur. On fait doucement. Mais en réalité, personne n'est là. J'ai l'impression que le Père traîne dans des trucs louches. Il est souvent absent. M'enfin on s'en fout. Tant mieux même. On est tranquilles.

On monte en silence les escaliers qui mènent à nos chambres. Mais alors que nous sommes à l'étage, je le plaque à nouveau contre le mur et dévore ses lèvres. C'est si bon, si délicieux. J'ai la sensation de revivre. Je le caresse tout en l'embrassant, puis je le pousse, l'emmenant dans sa chambre. Je le plaque contre son lit et poursuit les baisers. Je crois que je ne m'en lasserai jamais. Mes mains passent le long de son corps, découvrent ses formes dans les moindres détails. Et ça me plait énormément. Mon cerveau est en off. Seuls mon corps et mon cœur parlent et me guident. Et ça fait du bien, de se laisser aller.



     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 17:41








Depuis combien de temps nous sommes dans ce hangar ? Depuis combien de temps nos lèvres sont-elles collées l'une à l'autre ? Depuis combien de temps nos mains s'amuse à caresser la peau de l'autre ? Je l'ignore complètement et pour tout dire, je m'en fous royalement. Je me sens incroyablement bien, j'adore le goût de ces lèvres qui m'excite particulièrement, d'ailleurs, je commence à sentir une légère gêne dans mon pantalon. Mais soudain quelqu'un ose interrompre ce moment si délicieux, un grognement de frustration s'échappe de ma gorge. J'ose à peine lever les yeux vers la personne qui me parle, trop occuper à admirer chaque recoin du visage d'Edward.

- Désolée de te couper dans tes cochonneries, mais puisque tu m'as pas invité, je l'ai fait moi-même ! Et me voilà ! Oula... T'as pas l'air frais toi... La vache vous empestez la vodka. Et ton copain tient à peine debout.

J'écoute à peine ce que me raconte mon interlocutrice, mais en l'entendant soupirer, je me permets de poser enfin mes yeux sur elle. Je mets plusieurs minutes avant de reconnaître ma meilleure amie Chloé, un énorme sourire se dessine peu à peu sur mes lèvres.

- Aller venez je vous ramène chez le padre. Parce que vous allez pas tenir longtemps comme ça. J'tiens pas à ce que vous vous fassiez violer dans un coin. Aller !! On me suit !

J'ouvre la bouche pour lui répondre quelque chose, mais aucun mot n'arrive à sortir de cette dernière. Je décide de me taire et de la suivre tels un bon petit chien. C'est la seule à pouvoir me faire bouger quand je suis bourré, elle et de délicieuses lèvres masculines qui m'embrassent. Et puis vue son ton quelque peu autoritaire, une partie de moi me crie dessus pour que je la suive, avant qu'elle ne vienne m'attraper par la peau des fesses et me tirer loin de cette petite sauterie. J'ai du mal à tenir debout, je monte avec une immense difficulté dans sa camionnette. À peine a-t-elle démarré le moteur que je mets à dévorer le cou du passager assis jusqu'à côté de moi. J'embrasse, je mordille ce cou qui m'est offert avec passion. Chloé a l'habitude de me voir dans cet état, de me voir aussi avenant avec un autre homme surtout lorsque j'ai bue... Beaucoup trop bu... Au bout de quelques minutes de trajet, Chloé nous demande de descendre ce que nous faisons avec beaucoup de mal.

- J'serais bien restée mais les délires entre mecs, c'est pas mon truc. Amuse-toi bien mon Gab.

Je regarde Chloé en rigolant, je lui fais un simple signe de la main pour lui dire au revoir avec toujours un immense sourire collé aux lèvres. Je me retourne sur moi-même et me dirige vers la maison de mon père adoptif suivi par Edward. Par chance, le Padre n'est pas revenu de son petit conseil, c'est une bonne chose pour moi et aussi pour mon chaton. Nous montons en titubant l'escalier qui mène à nos chambres respectives. Alors que je m'apprête à inviter Edward à venir dans ma chambre pour continuer ce que nous avions commencé dans le hangar et que j'avais quelque peu continué dans la camionnette, ce dernier me plaque de nouveau contre un mur pour dévorer mes lèvres avec passion. Je gémis en sentant ses mains qui se baladent sur mon corps. Il me pousse jusqu'à ma chambre avant de plaquer contre mon lit, un nouveau gémissant s'échappe de ma bouche.

Alors que je mordille avidement ces lèvres, mes mains s'occupent à lui retirer sa veste et son tee-shirt le plus rapidement possible. Je stoppe net mon geste, pour admirer quelques instants le torse d'Edward. Mon regard est rempli de désir à son égard. Je viens l'embrasser fougueusement quelques secondes seulement avant que mes lèvres dérivent sur son cou que je viens mordiller amoureusement. Mes lèvres descendent tout doucement sur sa peau que j'embrasse, que je mordille cherchant presque à marquer mon territoire sur ce corps qui est le sien. Pendant ce temps une de mes mains s'amuse à passer lentement sur son entrejambe, cherchant à faire grimper la température. Ma langue vient doucement s'amuser avec l'un de ses tétons, alternant entre les coups de langue et les mordillements. Mes gestes sont lents comme si je le testais ou bien comme si je le faisais subir une douce torture des plus délicieuses. Ma langue finit par remonter doucement le long de son corps, le long de sa mâchoire. Je le regarde quelques instants dans les yeux, avant de l'embrasser sauvagement pinçant légèrement son autre téton et continuant toujours mes vas et viens incessant sur son entrejambe.

Codage par Libella sur Graphiorum



bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 21:53


     
Gabriel & Edward // Je ne suis plus maître de moi-même
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     




Ses caresses, ses lèvres... Ça me rend fou. J'adore absolument tout de lui. Je me sens libéré, je ne contrôle plus rien. Je laisse libre cours à mes envies. Il est incroyablement beau, et son maquillage ne fait qu'embellir ses beaux yeux. Son visage si fin, si bien dessiné. Il me rend fou. Je le laisse retirer mon haut puis me caresser, jouer avec mon corps, avec sa langue, ses dents. Je frissonne. Je suis sous son emprise.

A mon tour, je retire le haut de Gabriel. Je caresse son corps que j'observe tout en même temps. Je sens sa main jouer avec mon entre jambe et je frissonne. Je ne réfléchis à rien. Je ne ressens aucune peur, aucune crainte. L'alcool a un fort effet sur moi et ça me fait un bien fou. J'entre dans le jeu, complètement excité. Je laisse Gabriel m'embrasser langoureusement, puis je le plaque à nouveau sur le lit, au dessus de lui. Je déboutonne son pantalon sans aucune délicatesse. Pressé ? Pas spécialement. J'aime juste cette douce violence entre nous. Ça me rend fou. Je défais son pantalon et son caleçon en même temps avec empressement, le laissant complètement nu sous ma vue. Je balance ses fringues par terre afin de repartir de plus belle.

Je n'avais jamais été attiré par un homme. Jamais de ma vie. Mais Gabriel est arrivé. Et ça a tout chamboulé. Pourquoi ? J'en sais rien. Et à ce moment précis, je ne me pose aucune question. Je n'ai pas conscience de ce que je fais, grâce à l'alcool. Je n'ai qu'à oublier le reste et profiter. Ma langue se balade sur absolument toutes les parties de son corps, suivie de ma main. Remontant vers son visage, je me mets à mordiller son cou sans ménagement tandis que ma main tripote ses parties intimes sans aucune hésitation.

Puis mon visage se recule un instant, mon regard plongeant dans celui de Gabriel. Un regard assez sombre et sensuel à la fois. Un regard que je ne contrôle pas plus que le reste de mon corps.

- Tu es beau Gab... On dirait un ange déchu.

Oh Gabriel est loin d'être un ange. Pourtant il a ce visage angélique, si beau, si finement dessiné. Mais le diable se cache en lui. Et ça me plait énormément. Après quelques secondes à le regarder, je plonge à nouveau ma langue dans sa bouche afin de danser avec la sienne. Nos langues s'entrelacent, nos corps sont de plus en plus brûlant. Je ne veux plus que lui. Et personne d'autre.



     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 22:51








Je ne remercierai jamais assez les hommes pour avoir créé l'alcool, une boisson si douce qui nous permette de nous évader et de nous exprimer librement sans regret... Enfin, du moins sur le moment... En tout cas, cette douce boisson avait permis à nos corps de se trouver et ces derniers étaient sur le point de s'unir... Oh ! dieu ce que j'aime l'alcool et j'aime encore plus le corps de cet homme au-dessus du mien... Je voudrais que cette nuit ne s'arrête jamais, je voudrais sentir encore et encore ses lèvres sur les miennes, ses mains sur mon corps et son sexe entre mes mains... Je crois que l'alcool me rend encore plus fou et m'excite davantage... Si, c'est cela l'enfer alors laissé moi brûler là... Au creux de ses reins...

Je laisse Edward retirer mon haut et sur le moment, une petite partie de moi ne peut s'empêcher de penser à l'état de mon dos actuel... Mais très vite, cette partie de moi se tait peu à peu, se laissant submerger par le plaisir que me procure cet homme. Un gémissement s'échappe de mes lèvres quand il me plaque de nouveau violemment contre le lit. Je me sens de plus en plus à l'endroit dans mon jean moulant, il faut dire que l'idée de le voir me dominer m'excite énormément. Heureusement pour moi, Edward retire très rapidement mon pantalon ainsi que mon caleçon par la même occasion. Je ne sens pas la moindre gêne de me trouver si rapidement nu face à lui, des dizaines de garçons avaient déjà vu mon corps et de plus l'alcool ne me permettait pas de ressentir une quelconque gêne. Pendant un court instant de lucidité, mon esprit se met à se demander soudainement si Edward avait déjà couché avec un homme... Mais ce questionnement disparut aussi vite qu'elle n'était apparue dans mon esprit... Le moment n'était pas venu de se poser ce genre de questions, mais juste d'apprécier le moment présent.

Ma respiration est de plus en plus haletante à chaque coup de langue et mordillement sur ma peau. De petits gémissements se font entendre dans la pièce quand Edward se met alors à toucher mon entrejambe. Je sens que mes joues sont rouges de plaisir, cet homme sait comment s'y prendre avec un autre homme ou bien, il est seulement très habile de ses mains. Il plonge son regard dans le mien, je me mords la lèvre inférieure en le regardant. Son regard est déstabilisant... Et me donne envie de le supplier de me prendre sur-le-champ...


- Tu es beau Gab... On dirait un ange déchu.

- Tu...


Je n'ai pas le temps de lui répondre quoi que se soit qu'il plonge sa langue dans ma bouche. Ma main vient se placer dans sa chevelure que j'agrippe plutôt sauvagement, donnant plus d'intensités à notre baiser. Rapidement le besoin de respirer ce fait vital, nos lèvres se décolle et un grognement de frustration sort de ma bouche. Je viens alors lui murmurer sensuellement quelques mots à l'oreille, d'une voix haletante reprenant doucement ma respiration :

- Tu es tellement sexy... Tu me fais perdre la tête...

J'échange rapidement nos places et le pousse soudainement sur le lit pour le dominer, lui retirant très rapidement son pantalon et son sous-vêtement qui est vraiment de trop entre nous. Je viens rapidement l'embrasser sans la moindre douceur avant de faire descendre ma bouche le long de son torse, arrivant très vite à son sexe que je prends immédiatement en bouche. Mes vas et viens son rapide, alternant avec quelques coups de langue sur le bout pour lui donner encore plus de plaisir. J'arrive à le prendre en bouche entièrement, mais je manque plusieurs fois de m'étouffer en voulant faire cela... Étrangement, cette sensation me plaît particulièrement et me donne envie de recommencer encore et encore...

Je retire subitement ma bouche de son sexe, je ne peux plus attendre ! Est ce que c'est l'alcool qui me donne envie de précipiter les choses soudainement ? Je plonge mon regard dans celui de mon amant et lui d'une voix rauque, presque animale :


- Prends moi !...

À peine après avoir dit ces mots, je me mets à farfouiller rapidement dans ma table de chevet. Je trouve rapidement l'objet de mes désirs : un préservatif. Je lui tends en le regardant dans les yeux, un regard sombre rempli d'envie et de désir... Même si je suis bourré à un point ou je sais que la gueule de bois dura plus d'une semaine, je pense quand même à ce bout de latex.

Codage par Libella sur Graphiorum



bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 23:27


     
Gabriel & Edward // Je ne suis plus maître de moi-même
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     




Ses paroles me tuent, mais ses gestes encore plus. Je le sens me plaquer à mon tour contre le lit. Il est au dessus de moi et retire mon pantalon. Je frissonne. J'aime cette inversion des rôles même si j'ai très envie de le dominer. Je le laisse retirer mes derniers vêtements. Je le sens me lécher et descendre rapidement le long de mon corps, jusqu'à s'emparer de mon sexe. Je frissonne de plus belle. Ma bouche s'entre ouvre et je laisse s'échapper malgré moi quelques gémissements de plaisir. Il va me tuer. J'en suis fou.

Il se redresse ensuite et me regarde, m'exige de le prendre. Oh il n'a pas besoin de me prier pour cela. Mais sa demande m'excite horriblement. Il me tend un préservatif. J'ai pas trop la tête à ça. J'ai la tête qui va exploser sous l'alcool et l'excitation. Mais je le mets quand même tant bien que mal. Je me redresse ensuite tel un prédateur prêt à attraper sa proie. J'attrape son cou et échange nos places, puis je plaque son dos nu contre le mur gelé se trouvant derrière le lit. Je l'embrasse violemment mais avec passion, tout en serrant un peu son cou. Puis je m'écarte et lui ordonne, le regard sombre, un sourire taquin au coin des lèvres :

- Retourne toi.

Comme impatient, j'attrape ses épaules et le fais tourner, l'entraînant. Je le plaque contre le mur, et pose mes mains sur ses hanches, profitant un instant de la belle vue que m'offrent ses jolies fesses. Mais sans plus m'attarder, j'entre en lui sans délicatesse. J'effectue des allés retours rapides sans m'arrêter. La sensation est si étrange et à la fois si agréable... C'est ma première fois avec un homme mais je m'en rends pas vraiment compte. Je ne fais que profiter... Prendre mon pied. La nuit est torride. J'ai jamais vécu un truc aussi dingue. A la fois si sauvage, violent, et si passionné. Puis ensuite... Le trou noir. Je ne me souviens de rien. Me suis-je écroulé d'un coup ? Non je ne pense pas. Mais l'alcool m'a fait oublier. Je pense que l'on a atteint le septième ciel et qu'on s'est endormis très vite...


     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mar 3 Oct - 23:54








Je regarde Edward prendre le préservatif dans sa main, je le regarde faire, caressant son torse d'une main. J'ai envie qu'il me pénètre, qu'il me fasse crier, qu'il me fasse jouir... Je ne veux que lui à cet instant présent... Son regard, ses gestes, il ressemble à un prédateur prêt à fendre sur sa proie, qui ici est moi. Je laisse un soupire d'impatience sortir de ma bouche, très vite remplacer un doux gémissement quand il m'attrape soudainement le cou. Cette violence me plaît tellement, je sens mon sexe se tendre d'impatience. D'habitude ça serait plutôt moi qui jouerais le rôle de dominateur, mais là, j'ai envie qu'il me domine, qu'il me prenne sans retenue... Et quand il me plaque contre le mur de ma chambre, je ne peux que gémir de plaisir, me retenant pour ne pas le supplier de cesser son petit jeu et de me prendre immédiatement. Il m'embrasse sans aucune douceur, et cela, me plaît. Je n'ai jamais ressenti autant de plaisir combiné avec une légère dose de violence faite par un de mes amants.

- Retourne toi.

Un doux sourire se dessine sur mon visage en entendant ces simples mots qui me vont tant plaisirs. Edward m'attrape par les épaules et me retourne, me plaquant contre le mur. À cet instant précis, je ne pense pas à le dos, je suis beaucoup trop saoul pour y penser et tellement exciter que la seule chose à laquelle je pense, c'est son sexe. Un grondement sourd de plaisir sort de ma bouche quand il finit enfin par me pénétrer. Il commence directement ces va et vient me faisant de plus en plus hurler de plaisir. Je lui demande d'aller plus vite, de taper plus fort... Je suis au septième ciel, je m'agrippe difficilement à mon lit. J'ai du mal à garder les yeux ouverts, je sens des gouttes de sueur couler le long de ma peau tellement le plaisir et l'action est intense. Mes cris ainsi que mes gémissements résonnent dans la pièce, je n'arrive pas à contrôler le son de ma voix, je prends tellement mon pied que c'est impossible pour moi de penser à autre chose. Et puis...

Je ne sais plus trop, je me rappelle brièvement qu'il a joui et que moi aussi et que... On s'est endormi comme ça l'un contre l'autre, épuisé et bourré. Morphée nous a très vite emmenez au pays des rêves sans qu'on le réalise vraiment. Mais ce que j'ignorais à cet instant précis, c'est qu'après avoir pris mon pied comme jamais, le réveil allait être... Complètement différent et vraiment horrible à vivre, surtout, quand on a une gueule de bois pareil. D'ailleurs, ce n'est pas moi qui me suis réveillé le premier, mais Edward d'ailleurs c'est sa douce voix mélodieuse qui m'a tiré de mon sommeil. Enfin, quand je dis mélodieux...

Codage par Libella sur Graphiorum



bienvenue à Covington
Edward Sparkle
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 32 ans
Surnom : Ed
Photo d'Identité :
Métier : Vendeur (aide actuellement à l'Eglise)
Cupidon : In love


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite rester dans la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mer 4 Oct - 1:13


     
Gabriel & Edward // Je ne suis plus maître de moi-même
⚜️ NOW, TAKE ME HOME ⚜️

     




Ma tête... Ça fait un mal de chien ! Je grimace. J'ouvre douloureusement les yeux. L'image est floue. Elle devient nette lentement... Petit à petit, ce n'est pas ma chambre qui se dessine sous mes yeux, mais celle de Gabriel. Bougeant légèrement dans le lit, je sens la peau nue de Gabriel contre la mienne. Je me redresse en sursaut, assis sur le lit, le souffle coupé, perdu. Putain qu'est ce que... Putain ! Je suis à poil, et Gab aussi ! Je me lève du lit d'un bon. Je découvre sur le matelas un préservatif usagé. Alors je lâche sans le vouloir un

- Putain !!!!!


Putain putain putain qu'est ce que j'ai foutu ???? Qu'est ce qu'il s'est passé hier soir ?! Ça me parait pourtant très clair... ! J'arrive pas à y croire. Comment j'ai pu... J'ai encore trop bu. Putain de merde ! Je suis dans une rage folle. Je me rhabille en vitesse et je sors précipitamment de la chambre de Gab puis je sors de la maison. J'ai besoin de prendre l'air. Je me sens pas bien. Nauséeux. J'ai tellement déconné... Tellement... J'y crois pas putain ! Je veux à tout prix fuir Gabriel. J'ai tellement honte. Je veux plus jamais le revoir... Jamais... Je me sens trop mal.

Je me dirige rapidement dans le parc de la ville et m'assois dans l'herbe. J'essaye de reprendre ma respiration, de me calmer. Mon cerveau cogite, se demande pourquoi j'ai fait ça. J'essaye de me convaincre que c'est uniquement du à l'alcool, que je n'étais plus moi-même. C'était juste une grossière erreur. Et ça n'arrivera plus jamais. Mais je doute au fond de moi. Et ça me rend dingue ! Je peux pas rentrer chez le Père Warren comme si de rien n'était... Je peux pas... Plus jamais... J'imagine même pas ce que penserait le Père Warren s'il savait tout ça. Après tout ce qu'il a fait pour moi... Je suis vraiment égoïste, stupide. Et... J'étais complètement ivre ! Le goût de l'alcool me manque... Je sens que je replonge... J'ai envie d'une bouteille de Vodka... Je suis tellement mal... Je m'allonge un instant dans l'herbe et ferme les yeux. Je dois respirer, et me calmer.



     
⇜ code by bat'phanie ⇝


bienvenue à Covington
Gabriel Dash
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 20 ans
Surnom : Gab
Photo d'Identité : Adam Lambert
Métier : Etudiant
Localisation : Surement dans un bar de la ville
Humeur : A envie de jouer au chat et à la souris
Cupidon : ღ Amoureux ღ


POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Altéré
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   Mer 4 Oct - 13:33








Je... Je me sens bien, comme apaiser... Je me rapproche un plus d'Edward sans m'en rendre compte, collant mon corps contre le sien. Il dégage une douce chaleur qui apaise mon cœur et mon esprit. Des brèves images d'Andrew vagabondes dans ma tête... Des images heureuses, des images d'amoureux... Mon esprit doit croire que ce corps qui est contre le mien est celui de mon amour perdu, à cause de cette douce chaleur et de cette peau si douce au toucher. Ma main est posée naturellement sur le torse de mon amant, ma tête est quant à elle repose sur son épaule, ce qui en fait un cousin très agréable, je dois l'avouer. Enfin... Je ne me rends pas compte de tout cela, car je dors profondément, je repose paisiblement dans les bras de Morphée ne me doutant pas un seul instant de la suite des événements. Je me sens bien... Pour la première fois depuis bien longtemps je ne me sens plus seul. Je voudrais que ce moment dure éternellement...

Tiens son bouge un peu à côté de moi !... Mais je dors si bien que cela ne me réveille pas. J'ai une petite pointe de tristesse soudaine dans le cœur, car je ne repose plus paisiblement contre un doux corps, mais sur le vieux matelas de mon lit. Cela n'a pas d'importance, je me laisse toujours bercer dans les bras de Morphée quand soudain...


- Putain !!!!!

Mes yeux s'ouvrent soudainement en grand, je sens comme un marteau tambouriner dans ma tête. Mes mains viennent naturellement se poser sur mon visage, massant du bout des doigts mon crâne douloureux. Je me mets à grogner, à soupirer de mécontentement face à ce réveil si brusque. Où suis-je ?... Ah oui ma chambre, mon lit... Mais qui est cette personne qui vient de crier dans la pièce ? Mes doigts s'écartent légèrement laissant à mes yeux découvrir le corps à moitié de l'homme non loin de moi. Je dis à moitié nu, car ce dernier est en train de se rhabiller à toute vitesse. Attendez !... Edward ?... Oh oui, je reconnaîtrai son postérieur entre mille ! Un énorme sourire se dessine sur mon visage à mesure que les images de cette nuit de folie défilent dans ma tête. Je me souviens de tout ou presque c'est encore un peu flou dans ma tête. Je regarde mon amant de la nuit sortir en courant de la pièce, je ne sais quoi penser de cela. De toute façon, j'ai beaucoup trop mal à la tête pour réfléchir au fait qu'Edward vient de quitter ma chambre en courant.

Je sens que ma tête tourne, tourne et je me sens nauséeux en même temps. Je me rappelle soudainement de quelque chose, une main maladroite viens tâtonner sous mon lit, à la recherche de quelque chose. Mes doigts trouvent enfin ce que je cherchais au bout de quelques minutes. Je décolle rapidement le petit sachet en plastique tenue par du sotch sous mon lit. Dans ce petit sachet, se trouvent quelques cigarettes rouler à la main... Enfin... C'est ce que l'on croit à première vue... J'ouvre le sachet et porte à ma bouche ce joint que j'allume très rapidement. Je me lève difficilement de mon lit, fumant doucement cette drogue. J'enfile un caleçon propre, puis vais m'assurer que la porte de ma chambre est bien fermée, avant d'aller ouvrir ma fenêtre de quelques centimètres pour que ma chambre ne sente pas le cannabis à plein nez. Peu à peu ma gueule de bois disparaît, je peux enfin penser et réfléchir sans souffrir. La première chose qui me vient à l'esprit, c'est que... Cette nuit était fantastique et que je comptais bien jouer de nouveau avec mon petit chaton qui le veuille ou non...

Codage par Libella sur Graphiorum



RP TERMINER


bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: [+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]   

 

[+18] Je ne suis plus maître de moi-même [Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)
» Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Coin détente ❀ :: Les Archives du Forum :: Rp Terminés-