Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 Day break - Thalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Invité
avatar
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Day break - Thalia   Mer 15 Nov - 22:45





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day breakCar brisée, looking for réparation. I can payer.



Sale journée à l'hôpital. J'avais été envoyée en psychiatrie aujourd'hui pour soutenir l'équipe. Avec ce qui était arrivé à la ville, les gens avaient plus besoin de psychiatres que de gynécologues... mais la psychiatrie était bien ce que je fuyais le plus. Mon handicap me permettait de comprendre les patients en ressentant ce qu'ils ressentaient, mais en présence de personnes au mental brisé cela devenait problématique. Ce matin, j'avais découvert ce que c'était que de vouloir mettre fin à ses jours à tout prix, et j'avais fui l'hôpital aussitôt, prétextant une diarrhée. L'avantage de cette excuse, c'est que personne ne voulait en discuter. C'était un sujet qui mettait les gens mal à l'aise, mais pas moi. Une fois que je quittais les autres, je ne ressentais plus rien. J'avais retrouvé la vie. J'avais eu une énorme frayeur à l'hôpital, mon esprit s'était brusquement assombri, et le sentiment m'était resté un peu plus longtemps que prévu. Je m'étais promenée aux alentours calmes de l'hôpital avant de reprendre ma voiture. Je préférais éviter d'avoir un accident.

Je comptais désormais rentrer chez moi, prendre mes médicaments et dormir un moment. Je n'avais rien d'autre à faire. Après une garde de six heures, je voulais bien dormir un peu. Et encore, j'avais une garde de neuf heures à faire... mais comme le vil psychologue irrespectueux m'avait dit tandis qu'on s'occupait d'une femme paniquée, les gynécologues étaient inutiles ici. Pas besoin de moi ? Très bien, j'me tire. Je ne cherchais jamais plus loin. Je menais une vie calme. J'étais de ceux  à la routine bien rôdée. Sauf que moi, je n'appréciais ni ne dépréciais mon style de vie.
Un bruit sourd résonna dans mon capot de voiture. J'écoutais. Rien de plus. Je continuais ma route, mais le bruit réapparut. Je décidai de me rendre au garage. Mon capot continuait sa musique. Si j'avais été inquiète, je me serais arrêtée. Mais je ne l'étais pas, alors je pris le risque de continuer ma route. Heureusement, le garage n'était pas très loin. Je m'arrêtai à ses bords. Un homme semblait imiter un animal à l'avant... drôle d'endroit. Je coupai le moteur et sortis du véhicule. Le bruit de mon moteur avait dû alerter les garagistes à deux centaines de mètres de là. A moins qu'ils soient tous aussi étranges que l'homme à l'entrée.

©️ Jawilsia sur Never Utopia

bienvenue à Covington
Invité
avatar
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Day break - Thalia   Mer 15 Nov - 23:34

Day BreakFeat Blondie

Un petit ragondin plongeait dans l’eau, éclaboussant le petit garçon non loin. Le père surveillait d’un œil en lisant le journal du jour. L’animal aquatique, ami du wqt, mordit gentiment la botte jaune de l’enfant, comme pour le prévenir de quelque chose. Sans succès, le petit garçon continua de le fixer, ne prêtant pas attention à l’ombre dans son dos. Une ombre grandissante, menaçante, effrayante, sans pitié. Le père non plus ne la voyait pas, trop occupé à lire les derniers exploits de l’équipe de France de football. L’ombre se rapprocha, toujours plus près, toujours plus menaçante.

Un grand fracas retentit. J’ouvre les yeux et regarde aux alentours d’un air perdu. Le garage. Oui. Pas de ragondin. Le cauchemar d’un père vivant non loin sûrement. Un bruit retentit à nouveau plus étouffé. A tous les coups c’est encore Wick qui fait une connerie. Et dire que c’est lui le patron… Enfin heureusement, sinon il serait sans travail depuis longtemps. Je me lève de l’espèce de lit de camp complètement défoncé qui traine dans le bureau. Personne ne sait depuis quand il est là, pourquoi ou à qui il appartenait à la base. Il ne sert pas à grand-chose la plupart du temps, il fait surtout décoration. Je sors du bureau en récupérant, au passage, la bouteille d’absinthe qui traine. C’est pratique d’avoir Wick comme supérieur, il boit presque plus que moi, il y a toujours de l’alcool. Sur le bureau, sur le capot d’une voiture, dans une boite à outils… Là où peut tenir droit une bouteille, on en trouve une. Il y aussi un peu de drogue qui traine…mais c’est un peu plus tabou. La police laisse passer pour l’alcool, par contre les substances illicites… Je traine un moment dans le garage en buvant, cherchant Wick qui est censé finir de réparer une moto. Plusieurs bruits sourds résonnent. Ca vient de dehors. Ca ressemble au bruit d’un moteur en fin de vie. Je sors et jette un regard désespéré vers Wick. Il peut pas faire le chien ailleurs que devant le garage ? Bonjour la pub. Je lui tape gentiment les fesses du bout du pied.

« Allez rentre tu vas effrayer les clients. »

D’ailleurs en parlant de clients… Une jolie blondinette était sortie de sa voiture à l’agonie. Wick rentre à l’intérieur à quatre pattes. Il ferait presque peur… Je me dirige vers la jeune femme en essayant de boiter le moins possible. Elle pourrait croire que je suis bourrée sinon  ou un truc dans le genre. Je n’ai nulle part où poser l’absinthe.  

« Bonjour mademoiselle. Votre voiture a déjà fait ce genre de bruit ? Et euh excusez le mécanicien qui vient de partir…il est…malade. »

Non, juste défoncé en vrai.
© 2981 12289 0
bienvenue à Covington
Invité
avatar
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Day break - Thalia   Mer 22 Nov - 0:27





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day breakCar brisée, looking for réparation. I can payer.



Ce lieu n'avait rien d'anodin. Il n'était ni rangé, ni propre, et cela ne semblait pas déranger les travailleurs. Une femme arriva et ordonna à l'homme déséquilibré d'aller se cacher de ma vue. Il était un peu trop tard pour cela : j'avais déjà pu voir son imitation de chien. J'en étais presque venue à me demander quelle race de chien il avait tenté d'imiter sous l'emprise de la l'alcool - et de la drogue ? - mais je ne m'y connaissais pas assez bien en matière de canidés et j'en avais conclu que je ne savais pas. La femme, quant à elle, ne semblait pas non plus dans le meilleur des états. Je crus sentir une vague odeur d'alcool, mais la puanteur du garage surpassait tout autre parfum. Puanteur... je disais cela, mais je restais sceptique sur ce terme. Je n'étais ni fan de voitures, ni de mécanique, alors je jugeais probablement mal ce lieu. Il ne semblait pas que tous les garages sentaient comme ça, mais ça n'était pas l'important. Ma voiture faisait des siennes et j'en avais besoin au plus vite.
- Je ne crois pas avoir déjà entendu ma voiture réagir ainsi... ses grondements croissaient sur le chemin. Pourtant, ce matin, sur le chemin du travail, tout allait bien.
J'avais coupé le moteur pour m'assurer que la voiture n'explose pas aux portes du garage, mais je supposai que la garagiste voudrait que je relance la voiture. Alors, je lui tendis les clés pour la laisser faire son travail.
- Je n'y connais rien. Vous pouvez jeter un coup d’œil ?

Je lui aurais bien proposé d'aller voir si son collègue n'était pas en train de mourir d'overdose dans un coin pendant qu'elle prenait en charge la voiture, mais j'avais appris avec le temps à me mêler de mes affaires. De ce que je voyais et ressentais d'elle, l'alcool - et la drogue ? *bis - semblait de coutume ici. Cela arrivait parfois à l'hôpital, dans la salle de repos des médecins. Un ou deux buvaient un coup pour oublier la perte d'un patient. On ne leur disait rien, car on savait tous que perdre un patient sur le billard n'était pas facile à encaisser, mais normalement ils devraient être virés pour ça.
J'avais déjà perdu des vies alors que je travaillais dans différents services, avant que je ne choisisse ma spécialisation, et à chaque fois j'essayais de m'en vouloir, mais lorsque je me retrouvais seule dans la salle de repos en attendant, lasse, la prochaine sonnerie de mon bipper, je ne ressentais rien. Le vide total. Comme si ces vies ne m'importaient pas.

©️ Jawilsia sur Never Utopia

bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Day break - Thalia   

 

Day break - Thalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Break It Down [Swann Neige]
» how to break a heart (avery)
» Come, Break Me Down
» scorpiana ▷ cause when a heart breaks no it don't break even.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Coin détente ❀ :: Les Archives du Forum :: Rp Abandonnés-