Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 Intrusion - Chloé Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
Invité
avatar
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Intrusion - Chloé Johnson   Dim 29 Oct - 3:04



Intrusion
" Nous vivions une existence de reclus, sans le moindre ami, seuls, dans quelques pièces d'un ancien manoir construit au milieu de longs marécages méphitiques et déserts. "


Il faudra qu'un jour on m'explique à quoi sert une université au sein d'une ville qui part à la dérive, là où l'on sait que quoi qu'il arrive, on a plus de chance de finir en s'entre-tuant qu'en continuant à se vendre des produits ménagers au porte à porte. A un moment tout va sauter sans que personne bouge le petit doigt et ils feront tous les surpris alors qu'ils ne font qu'y contribuer depuis le début de cette merde... Je ne sais même plus pourquoi je viens en cours, mon projet d'avenir était censé se passer loin d'ici et là ça me paraît plutôt assez foutu.

J'me rappelle d'avant, quand j'essayais de sociabiliser avec les gens de ma promotion, que je faisais les devoirs en groupe consciencieusement. Déjà qu'ils me trouvaient un peu bizarre, ils comprennent encore moins que je n'aille plus du tout leur parler, préférant fixer le radiateur durant des heures à la place de leurs interactions sociales. Ils ne comprennent pas. Le radiateur au moins ne tentera rien contre moi ; c'est un radiateur. Il reste là, il peut pas bouger, pas plus que penser. Il n'a pas conscience de ce qui l'entoure et se fout de ce qui nous arrive, il ne fait rien d'autre que faire acte de présence. En ça, je me sens assez proche de ce radiateur. Pourquoi faire plus ? Je ne viens ici que pour passer le temps et parce que, mine de rien, j'aimais bien apprendre des trucs, dans des bribes de cours qui n'ont plus de sens.

La sonnerie retentit, mais je ne l'entends pas vraiment, je n'ai pas envie de bouger. Je veux continuer à faire mon acte de présence, sans plus. Mais la faim me gagne, me poussant à mettre en oeuvre ma satané mobilité. Je ne suis pas un radiateur. En sortant, je croise un groupe de mecs, une sorte de fratrie ou confrérie je ne sais quoi, comme il s'en forme dans nos universités ; des histoires de popularités je crois. Je n'y prête pas vraiment attention, mais eux ont à cœur de prouver qu'ils sont les plus forts, histoire qu'on ne s'attaque pas à leur bande. Et pour prouver ce genre de conneries, ça passe par brutaliser le premier venu, ou le dernier sortit.

Je passe à côté et sans raison apparente je me retrouve collé au mur, avec des types qui formulent des menaces qui sont juste là pour me faire paniquer. Je vois dans leurs yeux qu'ils seraient prêt à tout pour survivre, et prouver qu'ils sont les plus forts. Dans le reflet vitreux je m'aperçois soudainement, humilié, battu, et un frisson me parcours l'échine. J'ai peur, pour moi, pour ma vie, pour ma réputation. Je ne lâche pas du regard le rigolo qui me colle au mur alors que l'atmosphère pesante qui s'est installé le gêne et que, mal à l'aise, il finisse par me relâcher.

Quelques minutes plus tard, je mange un semblant de sandwich dans un coin, loin des groupes qui pique-nique, en dehors de l'université. Je ne comprend pas pourquoi j'ai eu peur pour ma réputation plutôt. Je me fiche de ce que pense les gens ; Je ne les aimes pas.

© 2981 12289 0
bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Intrusion - Chloé Johnson   Dim 29 Oct - 21:00

Intrusion
Chloe & Esteban




Je traine dehors, au lieu d'aller en cours. Étonnant pas vrai ? Pourquoi j'aurais envie d'y aller ? Je trouve tous ces trucs académiques complètement débiles. Je préfère encore apprendre par moi-même dans les livres ou sur internet...

Je marche d'un pas lent. Je m'ennuie. Gab est en cours. Je suis seule. Ouai je sais, je suis sociable, je parle à tout le monde avec aisance, je suis même quelqu'un d'extraverti. Et pourtant je n'ai qu'un seul ami, qui s'apparente d'ailleurs plus à un grand frère. Alors quand il est pas là, je déprime un peu...

Je passe devant le lycée. C'est la pause déjeuner, mais je veux pas embêter Gab. Il a ses potes de l'université j'imagine, ou ses copines. Je veux pas m'imposer, je ne vis pas dans leur monde. Et vu mes absences et mes résultats scolaires, je n'y vivrai surement jamais. Suis-je triste pour autant ? Pas vraiment. J'aimerais juste partager encore plus la vie de Gabriel.

Je suis postée devant l'université, espérant entrevoir mon joli ange sans me faire remarquer. Mais au final, c'est quelqu'un d'autre qui attire mon attention. Un mec se fait maltraiter par d'autres, dans la cour de l'université qui mène à l'extérieur. Je peux le voir d'ici, mais pas entrer. Enfin en réalité, c'est pas vraiment l'interdit qui m'en empêcherait... Mais j'attends un peu. Je veux voir s'il va se défendre. Mais on dirait qu'il attend sagement que ça se finisse. Sans rien dire. Étrange ce gars. Il m'intrigue.

J'attends dans un coin alors qu'il s'apprête à sortir. Je l'observe un instant et le suis. Il s'éloigne de tous les autres étudiants. On dirait qu'il cherche la tranquillité. Ou plutôt... Je pense qu'il se sent seul. J'en sais rien. Je n'arrive pas à le cerner, et ça me plait en fait.  Je m'approche de lui naturellement et me laisse tomber, assise à ses côtés.

- Toi non plus t'aimes pas les gens hypocrites et sans intérêt ?

Je ricane un peu avant de lui tendre la main

-Moi c'est Chloe. Et toi ?

Je regarde cet inconnu entrain de manger son sandwich. Il doit vraiment se demander qui je suis pour débarquer comme ça.

made by black arrow


bienvenue à Covington
Invité
avatar
Invité

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Intrusion - Chloé Johnson   Jeu 2 Nov - 3:16



Intrusion
" Nous vivions une existence de reclus, sans le moindre ami, seuls, dans quelques pièces d'un ancien manoir construit au milieu de longs marécages méphitiques et déserts. "


Ce Sandwich n'est pas vraiment bon, il s'agit en fait plutôt d'un vieux bout de pain rassit allié à quelques aliments du même acabit, donnant un repas fade sans grand intérêt gustatif, mais il remplit l'estomac et c'est ce qui m'importe à cet instant. Alors que j'arrache encore une bouchée de ce repas miteux, je me demande combien on en aura encore, vu que la ville est bouclée ça m'étonnerais pas vraiment qu'on se retrouve en rupture de bouffe à un moment donné. Mais bon, ça a pas l'air d'inquiéter grand monde pour l'instant, moi je me dis que doit yen avoir dans le lot qui prévoit déjà le cannibalisme de manière super sérieuse, parce qu'ils sont tous malades.

Des preuves ? Une hypothèse n'a pas besoin de preuves, sinon ça ne serait plus une hypothèse voyons. De toute façon je suis pas très sûr d'avoir envie de trouver des "preuves" sur un tel sujet, l'ignorance me convient très bien, aussi bien que mon sandwich fait dans l'amour de mon prochain - enfin, surtout, sans mon prochain à l'intérieur.

Je suis perdu dans ce genre de pensée quand une gamine se décide à m'adresser la parole ; je l'avais même pas vue s'approcher. Sans savoir qui je suis, elle s'est assise à côté de moi et me tends la main. Je comprendrais jamais ces gens qui éprouvent le besoin d'établir un contact, qu'il soit oral, physique, ou pire, les deux en même temps. Heureusement pour elle, j'ai été trop bien élevé pour ne pas lui rendre la pareille et lui serrer nonchalamment la main, déposant auparavant délicatement mon sandwich sur ma cuisse. Par contre, elle n'eut pas droit à ce fameux petit sourire en coin qui se fait pour montrer l'enchantement irrépressible que tous semblent ressentir lors de nouvelles rencontre ; feindre n'a jamais été vraiment mon fort, surtout pendant que je mange.

Bref, je reprend mon sandwich après lui avoir répondu un simple "Esteban." avant de continuer à engloutir mon déjeuner. J'en profite pour jeter un œil aux 'hypocrites' comme elle les appelle, sans vraiment comprendre l'intérêt de cette nomination. Ces gens ne me semblaient pas vraiment hypocrites, ils avaient simplement un système référentiel bien différent du mien, portant bien plus d'importance à des choses qui me semblaient futiles. Je ne les aurait pas nommés hypocrites, mais plutôt stupides, mais ce n'était que mon avis personnel.

"C'est faux. J'adore les gens, ils sont pour moi une réelle passion dans la vie. Et même que des fois, ils viennent me parler et tout. J'adore."

Je n'avais pas vraiment pu m'empêcher cette pique de cynisme qui me caractérisait assez bien. La plupart des gens avaient du mal avec mon caractère car je n'arrivais pas à faire comme les autres, la sympathie m'était complètement étrangère - cela ne voulait pas pour autant dire que j'étais quelqu'un de méchant.

© 2981 12289 0
bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: Intrusion - Chloé Johnson   Mer 15 Nov - 19:58

Intrusion
Chloe & Esteban




Allez savoir pourquoi je suis allée parler à ce garçon que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam ? Parce que je m'ennuie ? Parce que je l'ai vu se comporter étrangement avec ces types qui l'ont agressé ? Surement un peu des deux. Il m'intrigue voilà ! Alors je me suis assise à côté de lui et j'ai lancé la conversation. Il me dit qu'il s'appelle Esteban. Je ne connaissais pas ce prénom, ça me plait ! Il répond ensuite à mon approche de façon ironique, ce qui me fait lâcher un rire. J'avais raison, ce type n'est pas comme les autres. Il me plait déjà ! On dirait qu'il a atterri sur une autre planète. Ouai ça doit être ça, il s'est perdu sur terre. J'adore ! Je rentre dans son jeu et continue dans l'ironie. Ça me fait bien marrer.

- Oh je suis contente de l'apprendre ! C'est cool du coup que je sois venu te parler ! Tu dois être aux anges !

J'affiche un immense sourire puis regarde ce qu'il est entrain de manger.

- Tu m'en passes un bout ?

Moi ? Abuser ? Mais quoi j'ai faim... Et puis faut bien le bousculer un peu le petit. Je vais lui apprendre à aimer les gens. Ou juste moi au moins. Enfin j'espère. Peut-être qu'il me trouvera si collante qu'il me détestera ! Je dis alors, amusée

- En tout cas, moi je t'aime bien. T'es pas comme les autres c'est cool ! On dirait que tu viens d'une autre planète et que tu t'es perdu ! Tu viens d'où d'ailleurs ?

Fallait pas me lancer dans l'ironie... Maintenant je pars dans mes délires et on ne peut plus m'arrêter. J'espère qu'il va rentrer dans mon jeu, et pas m'envoyer chier. Ce serait son droit après tout. Mais j'aime l'idée d'avoir un copain qui vient d'une autre planète moi !

Le laissant me répondre, je regarde l'herbe autour de nous et cueille une paquerette qui traîne. Je la regarde un instant, je la trouve jolie. Je décide ensuite de jouer encore un peu avec mon nouvel ami extraterestre et lui met la fleur sous le nez.

- Ça s'appelle une fleur. Fleeeeeeuuuur. Y en a sur ta planète ?

made by black arrow


bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: Intrusion - Chloé Johnson   

 

Intrusion - Chloé Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]
» Chloé Hillman [Finie !]
» (F) Elena Carmichael - Gryffondor {Feat Chloé Moretz}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Coin détente ❀ :: Les Archives du Forum :: Rp Abandonnés-