Vous êtes pris au piège dans la ville de Covington.
Ville pleine de magie et de mystère.
Quel sera votre camp ?

Partagez | .
 

 N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
bienvenue à Covington
David Jefferson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 35 ans
Photo d'Identité :
Métier : Directeur de l’Université & Membre du Conseil
Localisation : Surement à la recherche de futur membre pour son armée
Humeur : Colérique
Cupidon :
POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Jeu 26 Oct - 17:11






La tête penchée sur quelques copies d'élèves, les yeux lisant les phrases qui y étaient inscrites pendant que le cerveau juger les informations écrites à l'encre bleue ou noire. Je tenais un stylo rouge à la main, qui s'agitait de temps en temps sur une copie, barrant, entourant ou mettant un petit mot, une interrogation, une petite touche d'humour. En fond sonore où pouvait entendre de la musique classique, le célèbre Wolfgang Amadeus Mozart avec un de ses plus beaux requiems : Lacrimosa. Connaissez-vous la traduction de cette musique, chanter en latin ? La traduction approximative est la suivante : "Funèbre, ce jour-là, où resurgit des cendres cet homme coupable que tu vas juger. Épargne-le, mon Dieu ! Seigneur, bon Jésus, donne-lui le repos éternel. Ainsi soit-il." Je sais, cela est ironique, moi qui suis non croyant écoutant de la musique classique parlant de Dieux. Si le Père Warren entendait cette musique dans mon bureau, je me demande vraiment ce qu'il en penserait... Il me ferait une stupide réflexion comme il a l'habitude de dire, puis nous aurions un échange tendu qui finirait par des insultes chacun dans sa langue, l'anglais pour moi et le latin pour lui. Mais contrairement à lui, moi, je ne demanderais pas pardon à Dieu pour le mal que j'ai dit sur quelqu'un, oh non ! Mais le sujet n'est pas là, nous nous égarons, concentrons nous sur les paroles de la douce musique, si douce et si triste à la fois. Si Dieux existe vraiment, alors je suis sans doute la plus belle de ses créations, sauf si c'est Satan qui m'a créé ce qui m'étonnerait guère vue mon don. Cela m'importerait peu, tout cela n'est que futilité, ce qui importe vraiment, c'est le présent !

La correction de ces copies n'est qu'une mascarade, je joue juste le bon rôle, pour que personne ne vienne m'accuser de quoi que se soit. Mais en secret, je regarde chaque copie avec attention, espérant un signe, une phrase voulant tout dire ou presque... Je suis désespérément à la recherche de membre pour ma futur petite armée d'Hérétique. Par chance, je vais pouvoir étendre mes recherches, grâce à une bonne nouvelle qui m'est arrivé il y a peu. Le directeur du lycée de Covington ne sent plus apte à continuer son travail, je crois que le pauvre déprime, car sa femme chérie se trouverait de l'autre coté du mur. Oh pauvre petit chou... Quelle mauviette ! Enfin, je me vois, donc presque obliger de diriger deux établissements remplie de jeune gens complétement perdu depuis l'incident et dont certaine cacher un don magnifique. Voilà, donc, pour moi, une chance de trouver deux fois plus de membre pour mon armée. Bien sûr, je ne gère pas vraiment le lycée, j'ai engagé une assistance pour cela, moi je juste là pour régler quelques détails et pour rencontrer quelques élèves comme celle qui vas débarquer dans mon bureau à une autre...


TOC TOC

- Entrez !


Je ne lève même pas les yeux de mes copies, laissant la jeune fille rentrer dans mon bureau.

- Je suis à vous dans deux minutes. Vous pouvez vous asseoir en attendant.

Je gribouille une dernière note en haut de la copie d'une jeune étudiante, avant de lever enfin les yeux vers la lycéenne. Je lui accorde un de mes doux sourires charmeur.

- Bonjour Mademoiselle Johnson, je me présente, David Jefferson, je suis le Directeur de l'Université de Covington et votre nouveau Directeur au lycée de Covington. Si je vous ai convoqué aujourd'hui, c'est pour vous parler de vos absences régulières avant et après l'incident, ainsi que vos notes quelque peu... Désastreuse... Dit moi Mademoiselle Johnson y a-t-il une raison pour toutes ces absences, ainsi que pour ces notes ?
Code by AMIANTE


bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Dim 29 Oct - 0:38

N'attise pas le feu qui brûle seul
Chloe & David




Je dois vous avouer un truc. J'ai bien failli ne pas y aller, à ce rendez-vous à la con. Mais... Je veux pas décevoir mes grands parents. Ils se font beaucoup de soucis pour moi. Ils connaissent mon comportement et savent que je sèche souvent les cours. Ils tentent de me parler, restent gentils comme pas possible alors que je mérite des claques un bon nombre de fois. Je sais pas comment ils font pour être si patients... Je les aime vraiment beaucoup. J'ai décidé de faire un effort pour eux. Mais c'est difficile. Le naturel revient toujours au galop. Mais au moins... Je vais à ce rendez-vous minable.

Je suis derrière la porte, un peu nerveuse. David Jefferson. Le directeur temporaire du lycée. Pfu... Encore un vieux crouton qui se croit plus malin que les autres. Je lâche un soupire. Aller. Je frappe. Une voix me dit d'entrer, alors je m'exécute. J'entre dans ce bureau et j'y trouve un type carrément plus jeune que ce à quoi je m'attendais. Mais il a l'air si... coincé. Une musique classique horrible raisonne dans la pièce. J'ai déjà envie de me pendre. Il me dit de m'assoir et d'attendre. Je laisse mon derrière tomber sur le fauteuil. Je m'ennuie déjà. Je lâche un soupire, avant qu'il ne prenne la parole. Euh c'est quoi ce sourire chelou ? Il est grave lui. Il se prend pas pour de la merde. Bon ok cool ta vie, Monsieur Jefferson. Ah mes absences ? C'est de ça qu'on parle ? Sans blague. Changez de refrain.

J'ignore son questionnement de plein gré, et prend enfin la parole.

- Comment vous faites pour écoutez ça ? Vous êtes suicidaire ? Nan parce que, j'ai pas vraiment envie d'assister à ça. Perso cette musique me donne déjà envie de me jeter par la fenêtre !

Je me lève de ma chaise. Je supporte pas de pas bouger trop longtemps. J'ai toujours été du genre hyper active. Alors je regarde la bibliothèque qui se trouve dans la pièce et regarde le nom des livres. Un des seuls trucs d'intello qui me plait : la lecture. J'ai toujours adoré lire. Mais décidément, cette pièce est vraiment lugubre. Heureusement que cette bibliothèque arrange un peu les choses.

- Superbe collection. J'espère que vous en profitez, avant que l'autre directeur revienne. Ce serait dommage sinon. Y'a des livres carrément anciens.

Je passe doucement mon doigt sur l'un deux. Sublime. Mais je sais que je n'échapperai pas longtemps aux questions de Monsieur le directeur glauque. Alors autant en finir. Je me tourne à nouveau vers lui.

- Concernant mes absences et mes notes... Disons que les cours m'ennuient. Entre hypocrisie et manque de motivation des profs eux-même... Ca me lasse. C'est tout.

Oublions le passage de la môme perturbée car elle a vu sa mère le crâne enfoncée par son enculé de beau père. Je suis pas du genre mélodrame. Je veux juste qu'on me foute la paix. Alors il a pas intérêt à parler de ça de près ou de loin.

made by black arrow


bienvenue à Covington
David Jefferson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 35 ans
Photo d'Identité :
Métier : Directeur de l’Université & Membre du Conseil
Localisation : Surement à la recherche de futur membre pour son armée
Humeur : Colérique
Cupidon :
POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Dim 29 Oct - 17:55






Discrètement, je détaille la jeune fille présente devant moi, son comportement, son physique, sa tenue. À première vue, elle semble être le genre de fille : L'école c'est nul, je suis trop une rebelle, blablabla. Enfin je peu me tromper après tout ne jugeons pas un livre à sa couverture, écoutons ce que la jeune fille à me répondre par rapport à ses absences et ses notes avant de la juger.

- Comment vous faites pour écoutez ça ? Vous êtes suicidaire ? Nan parce que, j'ai pas vraiment envie d'assister à ça. Perso cette musique me donne déjà envie de me jeter par la fenêtre !

Bingo, je ne m'étais pas trompé pour elle, je me retiens pour ne pas soupirer face à son comportement, je me contente juste de lever un sourcil interrogateur vers elle. Je la vois se lever et commencer à marcher dans la pièce, elle ne semble pas tenir en place ou bien est ce une façon comme une autre pour chasser la nervosité. En tout cas, elle semble éviter mes questions, j'ai l'habitude de faire face à ce genre d'élève... Turbulent ? Néanmoins, je me décide à la mettre plus à l'aise, pour qu'elle ait plus envie de répondre à mes questions. Je me lève de ma chaise de bureau, puis viens éteindre la musique.

- Superbe collection. J'espère que vous en profitez, avant que l'autre directeur revienne. Ce serait dommage sinon. Y'a des livres carrément anciens.

- Je ne crois pas que votre Directeur, mademoiselle Johnson, compte revenir parmi vous...
Lui dis je d'une voix froide, avant de continuer d'une voix plus joyeuse : Il m'a dit personnellement apprécier sa vie actuelle, c'est une sorte de pré-retraite pour lui.

Je le regarde quelques instants le sourire aux lèvres, avant de retourner à mon siège comme ci de rien n'était. La jeune fille semble apprécier les livres peut être qu'elle plus qu'une simple petite rebelle n'aimant pas l'école.

- Concernant mes absences et mes notes... Disons que les cours m'ennuient. Entre hypocrisie et manque de motivation des profs eux-même... Ca me lasse. C'est tout.

- Hummm, je vois... Peut-être que vous n'êtes pas dans la bonne classe ou peut-être vous faut il des cours particuliers... Dite mademoiselle Johnson, que souhaitez vous faire plus tard ? Je parle comme métier bien entendu.

Bien entendu, je m'en fous complètement de son avenir, de ces rêves de jeune fille débile. Mon but n'est pas de la connaître mieux et encore moins de faire ami ami avec elle, non, mon seul est unique objectif est de savoir si elle oui ou non elle est une Hérétique tout comme moi. Mais pour cela, je devais gagner sa confiance, devenir son confident en quelque sorte, mais heureusement pour moi, j'avais une longueur d'avance, je la connaissais plus qu'elle ne le pensais. Et oui, je l'avais déjà vue discuter avec l'un de mes étudiants, un élève peu actif en classe, mais pourtant, il a d'excellentes notes qui lui promet un grand avenir si, bien sûr, il rentrait enfin dans le rang. Je regardais la jeune fille le sourire aux lèvres, je ne lui-même pas encore laisser le temps de répondre à ma question précédente que je me permets d'ajouter un peu malicieusement :

- Mais avant dite moi, mademoiselle Johnson, vous n'avez pas envie d'aller à l'université ? Tout comme votre avec ami, monsieur Dash ?

Je fais bien attention d'accentuer la fin de ma phrase, voulant marquer un point d'honneur sur le nom de famille que je venais de citer à l'instant même.
Code by AMIANTE


bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Sam 11 Nov - 21:20

N'attise pas le feu qui brûle seul
Chloe & David




Le directeur se lève et éteint sa musique affreuse. Ouf. Mon pauvre cerveau n'en pouvait plus. J'allais finir par me défenestrer ! Il me dit que l'ancien directeur ne pensait pas revenir. Je hausse les épaules. Je m'en fous complètement en réalité. Puis il reprend la parole pour parler de "mon cas". Je sais, je suis un cas désespéré c'est comme ça.

Je lâche un soupir. Des cours particuliers ? Sérieusement ? Je suis pas une autiste qui a besoin d'être écartée des autres non plus. Je veux juste qu'on me foute la paix.

- Et pour apprendre quoi ? On est enfermés dans cette ville,
et quoi que vous essayiez de nous faire gober on n'en sortira surement jamais.
Alors à quoi bon se faire chier avec des études si c'est pour rester enfermés dans cette ville ? Y'a tellement plus préoccupant que les études...


Je suis un peu sur les nerfs... Ils m'agacent, à tous vouloir me foutre dans une case. D'abord on voulait m'obliger à voir un psy mais j'ai refusé. Maintenant on veut à tout prix que je suive des cours. Laissez moi gérer ma vie toute seule bordel ! Je vous demande rien moi !

- Ce que je veux faire ? Honnêtement, qu'est ce que vous en avez à foutre ? Tout ce qui vous intéresse, c'est de ne plus avoir de problèmes avec moi. Vous pouvez me virer si ça vous chante. On sait tous que ça finira comme ça de toute manière.

Je me laisse tomber dans le fauteuil en fasse de lui. J'en ai déjà marre de cette conversation... Je sais que je dois penser à mes grands parents, ne pas les décevoir... Mais c'est tellement dur ! Je lâche un nouveau soupir. En ce moment, ce qui m'intéresse vraiment c'est de travailler sur mon don. Je n'ai toujours pas réussi à me retransformer en renard et bordel ça m'énerve. Je voudrais tellement retrouver cette sensation ! C'était beaucoup trop court la dernière fois !

Il reprend la parole et me parle de Gab. Bordel d'où il sait ça lui ?? En quoi ça le regarde ? Je suis sur les nerfs et gigote ma jambe sans m'en apercevoir.

- Vous vous amusez à m'espionner ? Ca s'appelle du harcèlement et c'est sévèrement puni par la loi !

made by black arrow


bienvenue à Covington
David Jefferson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 35 ans
Photo d'Identité :
Métier : Directeur de l’Université & Membre du Conseil
Localisation : Surement à la recherche de futur membre pour son armée
Humeur : Colérique
Cupidon :
POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Mer 15 Nov - 14:52






- Et pour apprendre quoi ? On est enfermés dans cette ville, et quoi que vous essayiez de nous faire gober on n'en sortira surement jamais. Alors à quoi bon se faire chier avec des études si c'est pour rester enfermés dans cette ville ? Y'a tellement plus préoccupant que les études...

Je reste calme et neutre face à ses paroles, cette adolescente et plus agaçante que je ne le pensais. En tout cas, elle semblait bien têtue cette petite rebelle en herbe et elle semblait aussi n'avoir aucun avenir en tête, aucun rêve, c'est presque triste.. Mais bon, il y a les gens comme moi qui ont des rêves plein la tête et des gens comme... Elle... Qui n'ont aucun rêve, à se demander même pourquoi ils respirent encore... Enfin...

- Ce que je veux faire ? Honnêtement, qu'est ce que vous en avez à foutre ? Tout ce qui vous intéresse, c'est de ne plus avoir de problèmes avec moi. Vous pouvez me virer si ça vous chante. On sait tous que ça finira comme ça de toute manière.

Un doux soupire s'échappe de ma bouche pendant que je regarde la jeune lycéenne qui se laisse tomber sur la chaise face à moi. Que voulez-vous que je réponde à ça ? Qu'elle à totalement raison ? Que je me fous royalement de son avenir personnel ? Non, voyons, je ne peu quand même pas lui dire cela, même si je le pense fortement. Je décide donc de contourner le problème en lui parlant d'une personne qu'elle connaît bien, histoire de voir sa réaction.

- Vous vous amusez à m'espionner ? Ca s'appelle du harcèlement et c'est sévèrement puni par la loi !

Je ne peu m'empêcher de rigoler de bon cœur en l'écoutant parler. Moi espionner les gens ? Disons plutôt que j'observais beaucoup les gens, cherchant une faille, un défaut chez eux que je pourrais exploiter et utiliser à bon escient. En tout cas, je pense avoir mis le doigt sur quelque chose, elle semble étrangement nerveuse depuis que j'ai prononcé le nom de son ami : Gabriel. Je la vois même bouger sa jambe signe qu'elle ne se sentait vraiment pas à l'aise avec ce sujet et cela me plaisait beaucoup. Oh oui !... Je crois que je viens juste de trouver la faille de Mademoiselle Chloe Johnson. Il me reste plus qu'à me glisser dans cette faille et essayer de la déstabiliser le plus possible pour enfin la manipuler à mon souhait.

- Vous espionnez ? Allons, allons, j'ai beaucoup mieux à faire que d'espionner des lycéennes comme vous. Dis-je avec un faux sourire rassurant sur les lèvres. Disons que j'ai souvent reçu monsieur Dash dans mon bureau pour parler de son comportement, de ses absences, de ses retards, tout comme vous. Enfin... À un détail près... Monsieur Dash à d'excellentes notes, il fait même partie des premiers de sa classe d'ailleurs. Vous devriez peut-être lui demander de l'aide pour vos devoirs. En tout cas, il m'a souvent parlé de vous...

Cette situation m'amuse énormément, beaucoup trop peut être, j'en oublie même mon objectif principal : obtenir sa confiance pour savoir si elle est Humaine ou Hérétique. Mais d'un coté, avoir une telle Hérétique dans mes rangs seraient sans doute difficile à supporter pour moi et pour ma chère reine, Evelyn. En tout cas, si cette jeune adolescente venait à me mettre des bâtons dans les roues, je suis sûr que ma chère Eve se ferait une joie de croquer toute crue cette petite rebelle, pour moi. En tout cas, je m'amuse beaucoup et je compte bien continuer encore un peu. Je mets à fouiller dans les tiroirs de mon bureau à la recherche d'une feuille.

- En tout cas, sachez que je ne compte pas vous virer, par contre si vous souhaitez nous quitter... Je sors d'une main élégante une feuille que je viens présenter sous les yeux de la jeune fille. Vous n'avez qu'a signer cette feuille et hop vous ne serez plus lycéenne et donc, libre de faire ce que vous souhaitez.

J'attrape d'une main agile un stylo à l'encre noire que je viens présenter à la jeune adolescente, toujours en souriant. Mais j'éloigne très vite le stylo d'elle, l'air pensif, comme si je venais de me souvenir d'un détail important. Je me mets à fixer le plafond quelques minutes avant de lui dire :

- Oh, c'est vrai, il vous faut aussi la signature de vos grands-parents. Je baisse les yeux vers Chloe, me retenant pour ne pas rigoler. Mais si vous le souhaitez, je peu les contacter rapidement pour qu'ils puissent signer cette feuille. Je suis sûr qu'ils seraient ravis d'apprendre que leur petite fille chérie à décider de quitter l'école avant même d'avoir obtenu son diplôme.
Code by AMIANTE


bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Lun 1 Jan - 13:50

N'attise pas le feu qui brûle seul
Chloe & David




Gab aurait parlé de moi à ce petit con prétentieux ? Ca me parait bizarre. C'est pas vraiment son genre de parler, de se confier, encore moins à un directeur d'école... A moins que... Beurk nan je pense pas qu'ils aient couché ensemble. Chloe retire vite cette image dégueulasse de ta tête ! Je secoue la tête d'un air dégouté sans m'en rendre compte. Je laisse le beau parleur me raconter sa vie sans broncher pour le moment. Je m'ennuie à mourir en vrai. Je veux rentrer chez moooii. Je sais très bien que Gab est un génie pas besoin de le préciser ! Quant à moi... J'en sais rien disons que je fais vraiment aucun effort. Tout ça ne m'intéresse pas. Je sais pas trop ce qui m'intéresse d'ailleurs depuis... Enfin voilà. Si, les filles déjà, mais aussi ce nouveau pouvoir. Ma transformation en renard. Ça c'est un sujet que je veux vraiment travailler !

Il reprend alors la parole (à croire qu'il s'arrête jamais) pour me dire qu'il ne compte pas me virer. Dommage ou pas j'en sais rien. Perso je m'en fous mais je pense à mes grands parents... C'est d'ailleurs pour eux que je suis venue aujourd'hui. Il me sort alors un papier et me dit que je peux quitter l'école si je le souhaite. Il est vraiment chelou ce gars. Depuis quand les directeurs font ça ? Il est pas plutôt censé me faire un joli discours sur l'importance du savoir ? Je ne dis rien et le regarde, perplexe. Qu'est ce qu'il mijote ? Il me plait vraiment pas ce type ! Il enchaîne alors en précisant que je dois avoir la signature de mes grands parents et qu'il peut les appeler. Mais quel connard ! J'y crois pas. A quoi il joue ? C'est censé me convaincre d'aller en cours ? Ou c'est juste un p'tit plaisir de sociopathe ?

Mon regard s'assombrit tandis que je ne bouge pas d'un pouce. Il m'énerve ce type ! Je le hais !

- Ça va ça vous amuse ? J'espère que vous avez bien rigolé. Maintenant je dois rentrer chez moi. J'ai autre chose à foutre que d'entendre vos discours de sociopathe.

Je fais la maligne, la meuf qui n'est pas perturbée. Je me lève, prête à partir. Mais en vrai, ce type me fait un peu peur. Pourtant il en faut beaucoup pour me faire peur ! Mais... Il est trop bizarre. Il parle de Gab, de mes grands parents. Des gens que j'aime en gros. Et ça me plait pas du tout. Il me montre des bouts de papier bizarre, me met mal à l'aise. Je veux me casser d'ici. Ca me motive pas à revenir, ça me fait fuir.

made by black arrow


bienvenue à Covington
David Jefferson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Age : 35 ans
Photo d'Identité :
Métier : Directeur de l’Université & Membre du Conseil
Localisation : Surement à la recherche de futur membre pour son armée
Humeur : Colérique
Cupidon :
POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Souhaite quitter la ville !
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Mer 3 Jan - 23:32






Oh mon dieu qu'est que je m'amuse, cela fait des années que je ne me suis pas amusé de la sorte et cela me fait beaucoup de bien. Cette jeune rebelle en herbe croit pouvoir faire la loi dans mon bureau ? Et bien elle se trompe lourdement, au contraire, je compte faire d'elle mon petit jouet chéri, un jouet avec lequel je pourrais m'amuser quand je veux, me faisant oublier les Hérétiques, le conseil de la ville et tout cette paperasse de directeur. Je me retiens d'ailleurs pour ne pas éclater de rire littéralement quand je dis à la jeune demoiselle qu'il me faut la signature de ses grands-parents si elle souhaite quitter son lycée. Bien sûr, je précise que cela fera sans doute de la peine à ces derniers de savoir qu'elle souhaite quitter l'école avant même d'avoir obtenu son diplôme.

Je me mets à sourire doucement quand je vois le regard de mon interlocutrice s’assombrir peu à peu, comme cherchant à me tuer du regard. On dirait une souris essayant d'effrayer l'énorme félin face à elle, c'est presque mignon, d'ailleurs voilà que je souris doucement en la regardant dans les yeux.


- Ça va ça vous amuse ? J'espère que vous avez bien rigolé. Maintenant je dois rentrer chez moi. J'ai autre chose à foutre que d'entendre vos discours de sociopathe.

Oh oui, je m'amuse pleine ma petite Chloe, à point que tu n'imagine sûrement pas. Je la regarde se lever, prête à quitter mon bureau d'un air amusé.

- Oh, vous ne comptez pas partir, j'espère ?

Je pose délicatement mon stylo sur mon bureau, posant ensuite mes deux coudes sur mon bureau, venant joindre mes deux mains avant de poser finalement mon menton dessus, tout en observant la jeune rebelle.

- Laissez-moi vous dire Mademoiselle Johnson ce qui se passera si vous quittez mon bureau maintenant. Je me devrais d'appeler vos grand-parents, de les convoquer et de leur montrer vos résultats désastreux ainsi que vos innombrables absences, d'ailleurs sont ils au courant de toutes vos absences. Et ensuite, je devrais convoquer monsieur Dash qui semble perturber votre emploi du temps ainsi que vos notes, car la plupart de vos absences correspondent à celle de monsieur Dash. Ou bien... Est ce que c'est vous qui le perturber ?... Enfin, de plus, je serais aussi obligé de convoquer le Père Warren en même temps que monsieur Dash, pour lui expliquer la situation. Il sera sans doute fou de rage, mais qu'importe, non ?

Je me lève ensuite doucement, contournant mon bureau pour me diriger vers la porte que j'ouvre face à la demoiselle.

- Si vous souhaitez que tout cela arrive alors allez y, vous pouvez partir. Par contre, si vous ne voulez pas que cela arrive, je vous conseille de retourner, vous asseoir Mademoiselle Johnson.

Ma voix à légèrement changer sur la fin de ma deuxième phrase, elle semble plus colérique, plus agacer par le comportement de cette jeune fille face à moi. D'ailleurs, presque, nerveusement, ma main resserre sur la poignet de la porte prête à la claquer sous ses yeux.
Code by AMIANTE


bienvenue à Covington
Chloe Johnson
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.Photo d'Identité :
Métier : Etudiante au Lycée
Humeur : Rock n roll
Cupidon : Personne pour le moment




POUVOIR.
Informations sur le Personnage
Groupe :: Hérétique
Camp :: Neutre
Description du Pouvoir : :

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   Jeu 8 Fév - 17:00

N'attise pas le feu qui brûle seul
Chloe & David




Je suis prête à partir de ce bureau de merde ! Je veux qu'on me foute la paix. Fini les chantages à la con et les sociopathes chelou ! Je vais boire un bon thé bien chaud fait par Granny et faire les soldes sur internet. Basta ! Alors que ma main se tend d'un air décidé vers la poignée de la porte, la voix de Jefferson me glace le sang. Il veut pas que je parte ? Mais pourquoi ?? Qu'est ce qu'il veut à la fin ? Je dois avouer que je commence à flipper. J'espère que c'est pas un vieux pervers qui compte me harceler. J'avoue que je commence à flipper, et ça m'arrive très rarement...

Ma main se fige, et j'écoute ses horribles paroles. Menacer de parler à mes grands parents, soit. Mais menacer de prévenir le padre... Putain... Est-il au courant de... De ce que le padre fait subir à Gabriel ?? Je me sens trembler de l'intérieur mais je tente de garder un visage froid et sans expression. Jefferson ouvre la porte tandis que ma main se rabaisse. A quoi il joue putain ?? Sa voix est de plus en plus froide et je remarque sa main se fermer plus fort sur la poignée. J'ai peur, je l'avoue. J'ai quoi contre un type comme ça ? Je suis minuscule, j'ai pas spécialement de force. Je peux me transformer en renard et encore, je ne maîtrise même pas. Et ça ne me rend pas plus forte... Juste plus rapide. Et dans cette situation... A quoi bon ? En plus, si c'est pour me réveiller à poil après... Oh putain le cauchemar...

Je retourne vers la chaise et m'assois. Je ne sais pas quoi faire. Je sens une boule se former dans ma gorge.

- Qu'est ce que vous voulez bordel ?

Le ton de ma voix est colérique et tente de se montrer sûr de lui. Je ressemble à un minuscule animal sauvage qui essaye d'impressionner l'autre animal pour pas se faire bouffer. Et j'avoue que... J'appréhende carrément sa réponse. Je suis prête à beaucoup de chose pour Gabriel... Mais me faire toucher par un homme et en plus que je déteste... Je suis désolée Gab je ne pourrai pas. On trouvera une solution. Si ce connard dégueulasse s'approche de moi je pars en courant juste après lui avoir mis un bon coup de pied dans les couilles, c'est inévitable !

made by black arrow


bienvenue à Covington
Contenu sponsorisé

GÉNÉRAL.
POUVOIR.

MessageSujet: Re: N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)   

 

N'attise point le feu qui brûle seul (P.V : Chloe Johnson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» mes créations au point compté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Covington Mystery :: ❀ Covington ❀ :: Université de Covington :: Bureau de David Jefferson-